Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Le dépôt de la maison-musée de Hendrik Christian Andersen ouvre au public

En plus de l'exposition et des magnifiques salles de la maison-musée, le public peut dorénavant visiter le dépôt du musée pour admirer la grande maquette récemment restaurée de la « Fontaine de l'Immortalité ».

sculptures en bronze et plâtre de Hendrik Christian Andersensculptures en bronze et plâtre de Hendrik Christian Andersen
Écrit par Lana Blanc
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 30 novembre 2023

Dans le quartier de Flaminio, non loin de la Piazza del Popolo, le bâtiment abritant l’atelier de Hendrik Christian Andersen apparaît. Le sculpteur norvégien, qui a vécu à Rome de la fin du XIXème siècle jusqu’à sa mort en 1940, fit lui-même construire et décorer la Palazzina en 1922, appelée Villa Hélène. A sa mort, il la légua à l'État italien, avec l’ensemble de ses œuvres, dessins et projets. Le patrimoine artistique est ensuite passé sous la protection du ministère de la Culture en 1999, qui a ouvert la maison musée au public la même année.

La façade rosée au style néo-Renaissance plonge instantanément le visiteur dans l’univers créatif et éclectique de l’artiste. Sur la porte d’entrée, l’inscription Villa Hélène s’illustre comme une dédicace à sa mère. Au rez-de-chaussée, le visiteur est immergé dans deux grands ateliers, où sont disposées les œuvres de l’artiste.

Le musée conserve en effet les œuvres du sculpteur et peintre. Une riche collection composée de plus de 200 sculptures de grandes, moyennes et petites tailles, en plâtre et en bronze, de plus de 200 tableaux et plus de 300 œuvres graphiques. L’ensemble est centré sur l’idée utopique d’une grande « Ville mondiale », destinée à être le siège international d’un laboratoire d’idées dans le monde de l’art, des sciences, de la philosophie, ou encore de la religion. Ce projet reflétait les aspirations politiques du mouvement internationaliste et pacifiste de la bourgeoisie intellectuelle du début du 20e siècle.

La visite s’enrichit par la possibilité de visiter le dépôt (20 personnes maximum sans réservation, les 1er décembre, 28 janvier et 9 février à partir de 16h00) où sont conservées de précieuses statues et sculptures, comme la grande maquette récemment restaurée du Fontaine de l'Immortalité.


A voir également, l'exposition temporaire Riflessioni di Archiscultura, soit Réflexions de l'archisculpture. Photographie Sculpture Architecture (jusqu’au 28 janvier 2024).

 

sculptures en plâtres de Hendrik Christian Andersen


A Rome, l’exposition temporaire de la maison musée Hendrik Christian Andersen

L’exposition “Photographie, Sculpture, Architecture”, se compose de quatre sections qui illustrent des thèmes et des moments importants de la vie de l'artiste, notamment en puisant dans le riche répertoire photographique conservé dans les archives.
Le public pourra observer des clichés du sculpteur, conservés par ses soins pendant des années, le représentant au travail dans l'atelier ou dans des moments de repos.
Le parcours d’exposition a pour but d’approfondir le projet de l'artiste et d'en révéler les aspects les plus intimes : des images qui explorent le thème de la sculpture monumentale et la manière dont elle est perçue au sein d'une maison-musée.
A voir jusqu’au 28 janvier 2024 - Via Pasquale Stanislao Mancini, 20

 

Lana Blanc
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 30 novembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024