USA : Choisir une assurance santé internationale vs. une assurance santé locale ?

Par Rédaction - New York | Publié le 07/09/2022 à 15:05 | Mis à jour le 08/09/2022 à 05:23
Assurance santé USA

Les États-Unis attirent chaque année de nombreux Français. Si vous aussi, vous souhaitez vivre le rêve américain, il vous sera indispensable de souscrire à une bonne couverture santé. En effet, le système de santé américain est le plus cher du monde. Il vous faudra compter au minimum 900 $ pour une admission aux urgences ou encore 200 $ pour une consultation chez le médecin. Sans assurance santé, la totalité des frais sera à votre charge. Les systèmes de soins et d’assurances santé américains peuvent vite devenir un vrai casse-tête pour les Français résidant sur son sol. Alors, aujourd’hui, on fait le point avec vous sur les différentes solutions d’assurance s’offrant à vous pour être correctement couvert.

 

Pourquoi souscrire à une assurance santé ?

Dans le pays où la santé est la plus chère au monde, il semble indispensable de souscrire à une assurance santé pour vous couvrir en cas de pépin et d’hospitalisation.

En effet, sans une assurance santé suffisante, un hôpital a le droit de vous refuser lors de votre admission aux urgences s’il ne s’agit pas d’une urgence vitale. Ainsi, nous vous conseillons de vérifier le plafond de votre assurance.

La moindre intervention chirurgicale vous coûtera plusieurs dizaines de milliers de dollars. De plus, le coût de la santé ne cesse d’augmenter d’année en année aux États-Unis. Sans assurance, vous devrez payer l’intégralité des soins au prix fort. En effet, les assureurs négocient les tarifs auprès des hôpitaux pour faire baisser la facture à régler.

 

Santé aux USA : 1er euro ou CFE ?

Vous pouvez souscrire à la Caisse des Français de l’étranger (CFE), cependant elle ne remboursera que partiellement vos soins. La CFE vous remboursera sur la base du barème des remboursements de la Sécurité sociale française, c'est-à-dire que, pour une consultation vous coûtant 200 $, la CFE ne vous remboursera que 17,50 € : le reste sera à votre charge. Cependant, il est possible de souscrire à une assurance santé en complément de la CFE, le principe est similaire à une mutuelle. Dans certaines situations, souscrire à la CFE peut vous permettre de réduire la cotisation de votre mutuelle privée et de bénéficier de la sécurité sociale sans délai de carence à votre retour (même temporaire) en France. Seule une assurance santé internationale vous permettra de bénéficier d’un complément à la CFE. Dans le cas où vous faites le choix d’une assurance santé au premier euro, vous aurez un délai de carence de 90 jours pour pouvoir être de nouveau affilié à la sécurité sociale. Une assurance au premier euro présente également des avantages : par exemple, les délais de remboursement sont plus courts, les plafonds de remboursements sont souvent plus élevés et vous pouvez vous rendre chez les praticiens de votre choix.

 

Assurance locale ou assurance santé internationale ?

Lors de votre départ à l’étranger, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance santé internationale ou locale. De façon générale, l’une ou l’autre prennent en charge les mêmes types de soins, cependant leur fonctionnement est très différent.

L’assurance locale

Si vous décidez de souscrire à une assurance locale, nous conseillons de particulièrement prêter attention aux points suivants, spécifiques aux assurances santé aux USA :

● Co-paiement : il s’agit d’un montant à votre charge pour vos dépenses de santé. Par exemple, en allant chez votre médecin, un certain pourcentage de l'ordre de 20% ou un montant fixe pouvant varier de $25 à $50 restera sera à votre charge.

● Out-of-pocket : il s’agit du maximum que vous aurez à payer de votre poche. C’est un montant annuel et par personne. Votre reste à charge annuel par personne est plafonné par le Out-of-pocket de plusieurs milliers d'euros.

● Franchise ou déductible : il s’agit du montant à payer de votre poche. Le système de franchise est différent entre la France et les USA. C’est-à-dire que, sur les contrats américains, il s’agit d’une franchise annuelle pouvant atteindre plusieurs milliers de dollars. Le remboursement n’intervient qu’une fois cette franchise dépassée. Le remboursement n’intervient qu’une fois cette franchise dépassée : par exemple, l'assurance n'intervient que lorsque vous aurez dépassé le montant de la franchise de plusieurs milliers de $ à votre charge.

De plus, il est important de noter qu’aux USA les assureurs travaillent avec des réseaux de soins spécifiques. C’est-à-dire que vous n’aurez pas le choix de votre médecin ou de l’hôpital où vous souhaitez vous faire soigner. Il est important de regarder ce point avant de souscrire à une assurance locale et avant chaque soin pour éviter les mauvaises surprises.

 

L’assurance internationale

En souscrivant à une assurance santé internationale, deux choix s'offrent à vous : l’assurance santé au 1er euro ou en complément de la CFE. Souvent plus complets, les assurances santé internationales n’ont pas de out-of-pocket, co-assurance ou franchise (deductible en anglais). Elles proposent également une assistance. Vous pourrez également souscrire à des options telles que le rapatriement sanitaire en cas de problème de santé lourd.

Cependant, l’assurance internationale n’est pas “ACA compliant” (c’est-à-dire qu’elle ne répond pas à la loi Obamacare). Santexpat.fr vous accompagne sur le sujet pour vous permettre d’être en accord avec la loi en vigueur.

 

Étudiants, au pair, VIE et courts séjours...

Vous partez pour une durée déterminée aux USA ? Que ce soit pour un échange universitaire, au pair, pour un VIE ou encore un voyage, vous serez tout de même obligé de souscrire à une assurance santé.

Concernant les séjours étudiants, la majorité des universités imposent de disposer d’une assurance santé internationale avec un minimum de garanties. Il existe des solutions moins coûteuses qu’une assurance santé expatriée.

Concernant les séjours au pair, certaines agences proposent des packages comprenant une assurance santé. Cependant, ce n’est pas une obligation, et il est important de vérifier si celle-ci est comprise. Sinon, il vous faudra en souscrire une part vous-même pour prendre en charge vos frais de santé durant votre séjour aux États-Unis.

 

Inflation des assurances et coûts de santé

En 2021 et 2022, nous avons pu observer une forte inflation des coûts de santé dans le monde à hauteur de 8% par an en moyenne. Ce chiffre est bien plus important en ce qui concerne les États-Unis, les prix s'envolent. En effet, aux USA, l’inflation générale couplée à l’explosion des hospitalisations et coûts de santé liées au COVID a généré une forte augmentation des primes d’assurances santé de l’ordre de +25% à +50% selon les tranches d’âge pour les renouvellements d’assurance en 2022.

Dans ce cadre, Santexpat.fr se mobilise pour maîtriser ces augmentations pour les Français résidant aux USA grâce à :

● Une expertise en assurance santé aux USA ;

● Des partenaires assureurs de confiance ;

● Des réseaux de soins maîtrisés ;

● Une politique de cost-containment - suivi et renégociation des coûts de santé avec les professionnels de santé locaux.

Quelle que soit votre situation, vous aurez compris qu’il est indispensable de souscrire à une assurance santé pour vous rendre aux USA en toute sérénité. Entre les différentes situations personnelles, les obligations légales et les différentes possibilités d'assurance, il est parfois compliqué de s’y retrouver. C’est pourquoi notre partenaire santexpat.fr vous accompagne dans le choix de votre assurance santé pour les USA et vous accompagne ensuite dans votre parcours de soins.

 

 

Une question : contact@santexpat.fr

Téléphone : Paris : +33 1 76 36 08 97 - New-York : +1 646 907 6762

Site web : www.santexpat.fr

Pour prendre rendez-vous : https://calendly.com/santexpat-help/devis?month=2022-06

 

Santé USA

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale