Grossesse et accouchement : USA vs France

Par Rédaction - New York | Publié le 14/06/2022 à 20:04 | Mis à jour le 15/06/2022 à 11:08
Un parent tient les pieds de son nouveau ne

La grossesse et l'accouchement constituent une période et un évènement exceptionnels dans la vie d'une femme et de sa famille. Le déroulement de votre suivi gynécologique a peut-être été différent selon les grossesses si vous en avez plusieurs. Cet événement peut être d’autant plus différent si vous avez fait le choix de donner naissance à votre bébé dans un autre pays que votre pays natal. Des différences existent dans le parcours de soins d’une femme enceinte aux USA. Dans cet article, nous mettons en lumière ce comparatif.

 

Les différences de suivis

Il existe un grand nombre de différences dans le suivi gynécologique d’une femme enceinte entre la France et les États-Unis. Que ce soit pour la fréquence des examens, des échographies ou encore concernant la préparation à l’accouchement.

 

Examens en cours de grossesse

Aux Etats-Unis d’Amérique, le suivi de votre grossesse dépend en majorité des habitudes de votre médecin et de votre état de santé. Il n’y a donc pas un seul parcours de soins précis. De façon générale, les rendez-vous chez votre “ob-gyn” (gynécologue-obstétricien) sont mensuels. Dans certains cas, particulièrement lors du dernier trimestre, ces visites peuvent être hebdomadaires. Cependant, certains contrôles ou échographies sont moins systématiques si vous ne présentez pas de complications ou de problèmes de santé. C’est par exemple le cas pour l’examen du col, une vérification est faite en début de grossesse et à chaque visite le dernier mois de grossesse. En France, cet examen est réalisé à chaque visite chez son gynécologue ou sage-femme.

Les équipes médicales aux USA sont réputées pour être de très bonne qualité et très attentionnées, vous n’avez donc pas à vous en faire, tout se passera bien.

Il est également conseillé aux futures mamans de suivre des séances de préparation à l’accouchement pour appréhender cet heureux événement de façon sereine.

Autre particularité d’une grossesse aux USA, les vitamines prénatales. Elles sont populaires aux États-Unis. Vous pourrez en trouver facilement. Il est bien entendu conseillé d’en parler à son médecin avant d’en consommer.  

 

Les différentes structures

Vous aurez le choix du lieu où vous souhaitez accoucher, il existe plusieurs solutions :

1. L’hôpital : vous pouvez décider d’accoucher dans l’hôpital où vous êtes suivi par votre gynécologue-obstétricien (“ob-gyn”).

2. Le birthing centers : c’est un centre dans lequel sages-femmes, doulas et coaches vous aident à accoucher dans des conditions proches de celles de chez vous. Vous pourrez y trouver des lits doubles, canapé, table basse ou même baignoire pour celles qui souhaitent accoucher dans l’eau. Vous pourrez rentrer chez vous seulement quelques heures après votre accouchement.

3. L’accouchement à domicile : vous pouvez faire le choix d’accoucher chez vous en faisant appel à une sage-femme ou doulas.

 

Durée du séjour à l’hôpital

La durée de votre séjour à l’hôpital après votre accouchement dépendra du déroulé de votre accouchement, mais également de votre assurance santé. En moyenne, la durée à l’hôpital est de deux jours pour un accouchement par voie basse et de trois jours pour un accouchement par césarienne. En fonction de votre prise en charge, vous pourrez rester jusqu’à quatre jours. En France, de façon générale, les femmes restent quatre à cinq jours à l’hôpital. Le délai est donc légèrement plus court aux USA.

Si vous bénéficiez d’une bonne assurance santé, vous aurez la chance d’être installée dans une chambre tout confort et de bénéficier d’une grande attention de la part du personnel de l’établissement. Vous n’êtes pas une patiente, mais une cliente.

 

Post accouchement

Concernant le post accouchement, il existe moins de différences entre la France et l’Amérique. Un suivi des constantes de la mère et du bébé sera réalisé.

Cependant, aux USA, la vérification de l’état cicatriciel du post-partum est moins systématique qu’en France. Il n’y a d’ailleurs pas de rééducation pénienne proposée aux mères après leur accouchement aux USA. En effet, il est considéré que ce travail peut-être effectué seule, de façon personnelle. En France, un accompagnement vous sera proposé, vous pourrez donc bénéficier de conseils de professionnels de santé sur la question.

Le personnel est encore une fois très disponible et vous pouvez faire appel à une sage-femme pour vous conseiller après votre accouchement, c’est une pratique bien plus répandue qu’en France.

 

Les différences de prix

Aux Etats-Unis d’Amérique, la santé est un business où la majorité des établissements sont privés. Il faut donc anticiper les coûts financiers que cela implique.

Aux États-Unis, le prix d’un accouchement dépend de différents facteurs.

● L’établissement choisi ;

● Le type d’accouchement (voies naturelles ou césarienne) ;

● L'État où vous accouchez.

En effet, un accouchement vous coûtera plus cher si vous résidez en Ohio plutôt qu’en Alabama. En moyenne, il vous faudra compter entre 20 000 et 50 000 dollars. Au prix de l’accouchement, il vous faudra rajouter le prix des consultations pré accouchement (ex : soins obstétricaux de routine) ainsi que les potentielles consultations post-accouchement.  Pour pouvoir couvrir l’intégralité de ces frais, il est important d’être munie d’une bonne couverture santé.

 

Une bonne assurance santé

Vous avez la possibilité de souscrire à une assurance santé locale ou internationale. Quel que soit votre choix, il est primordial de vérifier les garanties, période de carence, plafonds et franchise du contrat. Dans la majorité des cas, il vous faudra souscrire à une option maternité dans votre contrat pour être couverte. N’oubliez pas de vérifier le délai durant lequel les soins du nouveau-né sont pris en charge après l’accouchement.

Quel que soit votre choix d’assurance, il est primordial de vérifier que vous serez couvert en cas de complication tant pour la mère que pour l’enfant.

 

Le Medicaid

Le Medicaid est un programme américain qui fournit une assurance maladie aux personnes ayant de faibles revenus. Seuls les résidents permanents depuis plus de 5 ans, sous certaines conditions de ressources financières, y ont droit. Si vous réunissez ces conditions, votre accouchement peut-être pris en charge par le Medicaid. Cependant, les États peuvent définir, dans certaines limites, leurs propres critères. Il est donc important de bien se renseigner en amont.

 

Assurance locale

Vous pouvez en effet souscrire à une assurance santé locale en vérifiant les conditions de couverture liées à la maternité. Nous vous conseillons d’être prudent concernant votre choix. Vérifiez les réseaux de soins de la compagnie d’assurance en amont : en effet, pour être remboursé, vous devrez passer par l’un de leurs prestataires (médecins, laboratoires, pharmacies…).

La majorité des assurances américaines fonctionnent sur un modèle de out-of-pocket. Il vous faudra donc débourser une partie de la somme de vos soins. Ce point peut-être particulièrement dissuasif quand on regarde le prix d’un accouchement aux USA.

 

Assurance internationale

L’avantage principal d’une assurance à la Française vs. une assurance américaine est qu’il n’y a pas de système de co-paiement, out-of-pocket etc… En effet, les assurances françaises proposent une prise en charge à 100 % en cas d’hospitalisation, soins courants ou encore frais pharmaceutiques courants.

Dans les contrats d’assurance santé internationale, dans la majorité des cas la maternité est en option.

 

Alors, accouchement en France ou aux USA ?

C’est un choix très personnel. Il existe de véritables différences dans le suivi de la grossesse entre la France et les USA.

Aux USA, si vous bénéficiez d’une bonne assurance santé prenant en charge 100 % de vos frais d’accouchement, vous aurez la chance d’avoir accès à des infrastructures de grande qualité et un personnel qualifié à votre écoute. Les gestes chirurgicaux pratiqués durant l’accouchement sont dans la majorité des cas moins intrusifs qu’en France (moins d'épisiotomie par exemple).

En France, vous bénéficierez d’un meilleur accompagnement avant et après votre accouchement. Vous serez constamment renseignée sur votre état de santé et celui de votre bébé. Vous serez également d’avantage informée en amont sur l'anesthésie par exemple. Pour finir, vous aurez accès à une rééducation post-partum qui est inexistante aux USA.

 

Dans tous les cas, un accouchement aux USA est très coûteux : être bien couvert est une priorité. Les experts santexpat.fr se tiennent à votre disposition pour trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins en fonction de votre état de résidence et de votre profil.

 

Une question : contact@santexpat.fr

Téléphone : Paris : +33 1 76 36 08 97 - New-York : +1 646 907 6762

Site web : www.santexpat.fr

Pour prendre rendez-vous : https://calendly.com/santexpat-help/devis?month=2022-06

Santexpat

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com