Pour Josephine Baker, l’Empire State Building s’illumine aux couleurs de la France

Par Rédaction - New York | Publié le 29/11/2021 à 16:47 | Mis à jour le 30/11/2021 à 10:21
Photo : L'Empire State Building aux couleurs de la France
Empire State Building aux couleurs de la france

Ce lundi 29 novembre, à 17h30, l’Empire State Building s’illuminera aux couleurs de la France, en hommage à Josephine Baker qui sera panthéonisée ce 30 novembre. Pour cet événement tout en bleu blanc et rouge, Evan Fournier, célèbre joueur français en NBA dans l’équipe des Knicks et William Abadie, acteur d’Emily in Paris seront présents, ainsi que Jérémie Robert, Consul général de France à New York.

Ce soir, la France illuminera New York, en hommage à la grande Josephine Baker, l’artiste, l’activiste, la résistante.

 

Josephine Baker

 

Josephine Baker et les couleurs de la France

Josephine Baker, vedette, résistante et militante franco-américaine, entrera au Panthéon le 30 novembre, devenant par la même occasion la première femme noire à recevoir cet honneur.

Née dans une famille pauvre de Saint-Louis, dans le Missouri, Josephine McDonald se prend de passion pour la danse et en fait son métier en rejoignant une troupe d'artistes itinérants. Devenue Josephine Baker, elle s'installe à New York pour tenter de se produire à Broadway. Là, son talent lui vaut d'être repérée pour rejoindre un spectacle à Paris : « La Revue Nègre ». En France, elle enchaîne les spectacles et rencontre un immense succès qui la propulse au rang de vedette.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Josephine Baker s'engage dans les services secrets de la France Libre puis participe à la Libération. Ses actions lors du conflit lui vaudront la médaille de la Résistance, la croix de guerre et la Légion d'Honneur.

Au sortir de la guerre, elle retourne aux États-Unis pour une tournée, mais y est victime de la ségrégation alors en vigueur. Cette injustice la pousse à s'engager activement pour la justice sociale aussi bien en Europe qu'en Amérique. Pour prouver que l'universalisme est possible, elle adopte douze enfants originaires de différents pays, qu'elle nomme sa « tribu arc-en-ciel ». En 1963, elle participe à la Marche sur Washington de Martin Luther King et y prononce un discours dans son uniforme de l'armée française. Après une tournée en France pour célébrer ses cinquante ans de carrière, elle décède en 1975.

 

Josephine Baker est aussi un symbole l'amitié franco-américaine.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale