Samedi 18 septembre 2021

À New York, les indemnités chômage sont un frein au retour à l’emploi

Par Rédaction - New York | Publié le 14/05/2021 à 14:22 | Mis à jour le 14/05/2021 à 15:15
Panneau d’une entreprise qui recrute aux États-Unis

Le maire Bill de Blasio a admis jeudi que les indemnités chômage de l'administration Biden empêchaient le retour des employés au travail alors que les entreprises tentent de rouvrir après les fermetures de Covid-19. Celles-ci seraient en peine dans leur processus de recrutement. Un discours qui rappelle un débat souvent soulevé en France.

 

Les indémnités chômage incitent les gens à rester chez eux

« Je pense qu’il y a un problème », a reconnu l’édile de New York lorsqu’il lui a été demandé, lors de son briefing quotidien, comment il comptait relancer l’économie de la ville si les employés trouvaient plus lucratif de rester chez eux plutôt que de retourner au travail. Ses remarques font suite au rapport de la Chambre de commerce de Brooklyn lequel précise que plus des deux tiers des entreprises du boroughs ont des difficultés à embaucher et 42 % des entreprises pensent que cela est dû à l'augmentation des allocations de chômage. Mais Bill de Blasio se veut optimiste et pense que le problème finira par se résoudre de lui-même. Selon lui, les New-Yorkais veulant décrocher un emploi ont tout intérêt à la faire pendant que les entreprises recrutent massivement.

Outre les 64 % d’entreprises ayant du mal à faire revenir leurs employés, 42 % ont mentionné que les indemnités chômage élevées du plan de secours contre le coronavirus du président Biden paient davantage que le salaire minimum de 15 dollars de l’heure de la ville.

 

Les restaurateurs peinent à recruter

À Manhattan, les restaurateurs partagent ce sentiment et affirment, toujours selon le rapport, avoir du mal à atteindre la capacité intérieure de 75% — désormais autorisée par l’État — parce que les employés ne souhaitent, pour l’heure, pas reprendre leur poste. Les clients reviennent alors que les employés resteraient chez eux.

Les prestations Covid de l’administration Biden ont prolongé le supplément de $ 300 aux allocations chômage jusqu'en septembre, permettant aux New-Yorkais sans emploi d'être payés entre $ 600 et $ 805 par semaine en allocations chômage. Une addition de celles de l'État de New York et du gouvernement fédéral. Les experts avertissent que ces avantages financiers pourraient bloquer toute reprise économique alors que la nation est en train de reprendre le pas sur les fermetures temporaires des entreprises.

Un rapport sur l'emploi publié vendredi dernier  démontre que  seulement 266 000 emplois ont été créé en avril au lieu du million d'emplois des prévisions. De son côté, le président Biden a nié que l’amélioration des prestations de chômage fédérales ait contribué à un rapport décevant de l’emploi en avril. Les républicains se sont empressés de pointer du doigt les prestations chômage fédérales comme facteur evident de la réticence des employés à retourner travailler. Des millions de postes sont vacants sur l’ensemble du territoire américain.

0 Commentaire (s) Réagir