Vendredi 23 octobre 2020

«Le coronavirus arrivera à New York tôt ou tard» selon Bill de Blasio

Par Rachel Brunet | Publié le 24/01/2020 à 19:13 | Mis à jour le 24/01/2020 à 21:23
Coronavirus à New York

Alors que l'épidémie de la mystérieuse pneumonie virale s'étend en Asie, deux cas ont été détectés cette semaine aux États-Unis. Un homme d'une trentaine d'années près de Seattle ainsi qu’une femme d’une soixantaine d’années, à Chicago. Ce vendredi, Bill de Blasio, le maire de New York, s’est montré très pessimiste quant à la propagation du virus dans la ville.

 

Tôt ou tard

Le maire de New York, lors d’une allocation ce vendredi 24 janvier a affirmé que le coronavirus chinois finira par arriver tôt ou tard dans la ville. Son affirmation se base notamment sur le fait que la ville de New York compte la plus grande communauté chinoise au monde établie hors de Chine. Le quartier de Chinatown, au sud de Manhattan hébergerait à lui seul environ 300,000 personnes originaires de Chine. Et selon le maire, il y a fort à parier que certains se soient rendus ces dernières semaines dans la ville de Wuhan, d’où est parti le virus, où dans une autre région touchée par l’épidémie.

Aussi, à la veille du nouvel an chinois, appelle-t-il à la plus grande vigilance celles et ceux qui reviendraient d’une zone sensible. Et les exhorte de se rendre chez un médecin si le moindre signe d’état grippal s’avérait, bien qu’il soit pour le moment difficile de détecter ce virus. Les malades ressentiraient une fièvre importante (avec frissons), auraient une toux sèche et présenteraient des difficultés à respirer.

 

À ce jour, 830 cas de coronavirus chinois sont avérés, en Asie, aux États-Unis, en Australie ainsi qu’en France et 26 personnes en sont mortes.

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir