Dimanche 20 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Domaine François Mikulski : des vins qui s’arrachent à New York

Par Rachel Brunet | Publié le 13/03/2019 à 14:40 | Mis à jour le 13/03/2019 à 14:40
Photo : Marie-Pierre et François Mikulski
Domaine François Mikulski

Niché au coeur de la Bourgogne, le Domaine François Mikulski rayonne sur plusieurs villages dont les seuls noms font rêver : Meursault, Volnay, Saint-Aubin ou encore Pommard.

Le terroir bourguignon d’aujourd’hui est la conséquence de 180 millions d’années d’histoire géologique. Durant 160 millions d’années, la Bourgogne est recouverte par la mer, puis, il y a 60 millions d’années, le mouvement des continents fait remonter et émerger les fonds marins. C’est la naissance du relief. C’est cette histoire géologique qui permet à la Bourgogne d’être l’un des plus grands berceaux vinicole au monde. Mais attention, certaines parties de la Bourgogne sont plus nobles que d’autres. Le Domaine François Mikulski s’étend justement sur ces portions à la renommée mondiale.

Le terroir ne fait pas tout, la main de l’homme et son savoir-faire sont tout aussi déterminants dans la production d’un grand vin. Force est de constater que François Mikulski s’impose en maître.

La semaine dernière se tenait la traditionnelle Paulée de New York et nombre d’évènements autour du vin ont inondé la ville. De leur côté, François et son épouse, Marie-Pierre, invités par Skurnik, leur importateur sur le territoire américain, ont pu faire découvrir, ou redécouvrir, quelques-uns de leurs nectars aux professionnels du vin et autres restaurateurs New Yorkais. Et il faut bien l’avouer, durant cette dégustation, qui a duré 6 heures, leur stand n’a jamais désempli.

Puis, ils ont continué leur route vers l’Ouest, avec au programme, des dégustations à Los Angeles et San Francisco.

François et Marie Pierre produisent en moyenne 60 000 bouteilles par an. « 15 % partent sur le marché américain » nous confie François Mikulski. Certains vins du Domaine François Mikulski ont des rendements faibles comme le Meursault 1er Cru « Les Caillerets », un vin rouge très rare. Avec des rendements ne dépassant pas 30 hl à l’hectare, la production annuelle est d’environ 300 bouteilles de ce très couru nectar. À quelques kilomètres de là, François et Marie Pierre Mikulski produisent le Volnay 1er Cru « Santenot du Milieu ». Quelque 4000 bouteilles s’envolent aux quatre coins du monde, chaque année. 

Du côté des vins blancs, Bourgogne Aligoté, Bourgogne Chardonnay, Crémant de Bourgogne, Saint Aubin, Meursault, Meursault « Meix Chavaux », Meursault « Poruzots », Meursault « Charmes », Meursault « Goutte d’Or » et Meursault « Genevrières » ( qui a largement retenu l’attention du Petit Journal lors des dégustations) font partis des grands vins produits par le Domaine François Mikulski.

Trouver ces vins à New York n’est pas une mission impossible, loin de là. C’est bel et bien chez les cavistes haut de gamme et restaurants de renom que l’on peut dénicher une bouteille du Domaine François Mikulski. De nos investigations, c’est bien au restaurant Racines NY que la liste des vins du Domaine François Mikulski est la plus longue. Il faut dire que c’est Pascaline Lepeltier, meilleur Sommelier de France qui développe avec passion la carte des vins. Elle connaît l’histoire de chaque bouteille qu’elle sélectionne méticuleusement. 

Un autre gage de la qualité et du renom des vins de François et Marie-Pierre Mikulski.

À déguster avec modération, mais surtout, grand plaisir...

 

Pour en savoir plus sur le Domaine François Mikulski :

 

http://www.domainemikulski.fr

 

Domaine François Mikulski

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir