Mardi 28 septembre 2021
TEST: 3277

Des Républicains pour la fin des députés des Français de l’étranger

Par Rachel Brunet | Publié le 17/03/2021 à 17:13 | Mis à jour le 18/03/2021 à 15:14
Députés des Français de l’étranger

La demande incongrue de supprimer la fonction de député des Français de l’étranger émane du groupe Les Républicains. Le 5 mars dernier, huit députés LR ont déposé à l’Assemblée nationale un amendement visant à supprimer cette fonction.

 

Députés des français de l’étranger

 

Ce sont les parlementaires Benassaya, Cinieri, Bouchet, Parigi, Bouley, Therry, Cornut-Gentille et Hemedinger. Selon eux, « ni l’Allemagne, ni le Royaume-Uni, qui disposent pourtant d’un indice de démocratie plus élevée que notre pays n’ont instauré de représentation spécifique au Parlement pour leurs ressortissants établis à l’étranger ». Par ailleurs, les Français établis hors de France « ne sont pas soumis aux mêmes obligations que les autres Français. Il semble donc incohérent que ces Français puissent élire un député qui représente ensuite la Nation tout entière et qui pourra faire voter des obligations que ses électeurs n’auront pas à respecter ». C’est avec ce léger plaidoyer que les 8 élus républicains ont demandé l’abrogation du poste de député des Français établis à l’étranger. Le député Pieyre-Alexandre Anglade ainsi qu’Eric Dupond-Moretti, Garde des Sceaux, s’y sont fermement opposés. L’Assemblée a rejeté la demande.

 

Député des français de l’étranger

 

Cette demande d’abrogation de fonction de député des Français de l’étranger n’a pas manqué de faire réagir. « Un avant-goût des projets politiques des Républicains pour 2022 ? Affligeant... Les Français ayant fait le choix de s'expatrier sont des Français de plein droit avec un droit de vote que la majorité et le gouvernement défend. Merci @PA_Anglade @E_DupondM » a tweeté Alexandre Holeroyd, député des Français d’Europe du Nord.

 

Député des Français de l’étranger

 

De son côté, Roland Lescure, député des Français d’Amérique du Nord a lancé « Les Français de l’étranger apprécieront ».

 

Député des Français de l’étranger

 

Du côté des Républicains, la sénatrice des Français de l’étranger Joëlle Garriaud-Meylan avance « une blague de mauvais goût » faite à l’Assemblée nationale par huit députés.

 

Député des Français de l’étranger

 

 

 

C’est suite à la réforme de la Constitution française de juillet 2008 et profitant du redécoupage de 2010, que 11 circonscriptions législatives ont été créées à l’étranger afin de  permettre aux Français établis hors de France d’élire des députés à l’Assemblée nationale, une première sous la République française, ces Français hors de France n’étaient auparavant représentés qu’au Sénat. Ces 11 députés ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives de 2017,  afin d’élire les députés qui siègent à l’Assemblée nationale dans la XVème législature. Roland Lescure avait été élu député des Français d’Amérique du Nord avec 79,25 % des voix contre 20,75 % pour Frédéric Lefebvre, député sortant LR.

 

Abroger le fonction de député des Français de l’étranger comme l’on proposé ces députés Républicains revient à considérer les « Français de l’étranger comme des Français de seconde zone » pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

FredG mer 14/04/2021 - 02:11

Ce sont les députés représentant les français de l'étranger qui sont une incongruité. Ils ne servent strictement à rien d'autre que d’asseoir une majorité. Nous avons des sénateurs et c'est bien suffisant.

Répondre
Commentaire avatar

christian mar 23/03/2021 - 05:21

Je suis pour la suppression des députés des francais de l'etranger,ils ne servent à rien, couvrent un trop grande circonscription,on a déjà trop de députés ,et,je dois avouer que moi qui vit à l'étranger depuis plus de 15 ans, je m 'interdis de voter afin de ne pas brouiller les votes de ma famille,car je ne vis plus dans mon pays de naissance et sa politique n'a guère d'influence sur ma vie . je ne me sens pas un citoyen de deuxieme zone,né Francais,je reste Francais mais n'est plus rien de commun avec la France exceptée ma retraite ....Ces députés ne servent pas plus pour les Francais que les ambassades ,ils ne sont là que pour représenter la France et non les Francais ....

Répondre
Commentaire avatar

ener dim 21/03/2021 - 16:00

Donc, bientôt plus de député alsacien : une à deux fois par siècle, nous ne sommes plus français!!

Répondre