Dimanche 26 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Des parents français demandent un nouveau programme bilingue public

Par Rachel Brunet | Publié le 09/12/2019 à 20:42 | Mis à jour le 10/12/2019 à 20:45
Programme bilingue à New York

Des parents francophones de Manhattan se mobilisent pour l'ouverture d'un nouveau programme bilingue français dans une école publique du district 2 de New York. Aussi, ils convient tous les parents qui souhaitent inscrire leurs enfants dans un programme bilingue en école publique à Manhattan, à venir à la réunion publique qui se tiendra ce vendredi 13 décembre à 17 heures. Plus de parents seront présents, plus le DOE sera à même de recevoir leur demande.

 

L’ouverture d’un nouveau programme bilingue

C’est sous l’impulsion de Stéphane Lautner, parent du quartier de l’Upper East Side, que le projet de créer un nouveau programme bilingue anglais-français, comme il en existe à la PS84 de l’Upper West Side ou la PS58 de Brooklyn, a été lancé. « Quand ma fille est entrée en kindergarten, je me suis rendu compte que dans sa classe, il y avait environ 8 autres enfants francophones alors que c’est une école publique monolingue » raconte Stephane Lautner.

Depuis 18 mois, avec l’aide de quelques parents, mais aussi le soutien de Fabrice Jaumont des Services culturels, le père de famille franco-américain remue ciel et terre pour qu’un nouveau programme bilingue ouvre dans la zone du district 2 du Department Of Education de la ville de New York.

Aujourd’hui, dans le système éducatif public new-yorkais, 7 écoles élémentaires et 3 middle schools accueillent des programmes bilingues anglais-français. Quelque 1500 élèves bénéficient ainsi d’une éducation tant en français qu’en anglais, sans pour autant que cet enseignement soit reconnu par le Ministère de l’éducation français. Selon l’Organisation Internationale de la Francophonie, il y aurait environ 80,000 francophones à New York, et près de 40,000 français sont inscrits au Consulat de France de New York. Autant dire que l’accès à une éducation bilingue et gratuite reste limitée dans la ville qui ne dort jamais pour les enfants francophones. « Nous sommes dans une ville d’immigrants et le lien à un pays se fait par la langue » explique Stephane Lautner. Et de rajouter « même si les familles francophones parlent français à la maison, ce n’est pas suffisant pour l’apprentissage écrit de la langue qui ne peut se faire que par l’éducation ».

Il faut dire que ce père de famille n’est pas à son coup d’essai en la matière. En janvier 2019, il réussi à faire entrer l’EFNY et son programme d’after school bilingue à la PS 527 de l’Upper East Side. « Nous avons commencé avec deux classes d’after school, une pour les élèves avec un niveau avancé en français et une autre pour les débutants. En septembre, nous avons doublé les classes ». Preuve que l’intérêt d’un enseignement bilingue est bien réel.

 

Démontrer que la demande est là

Si l’ouverture de ces écoles bilingues reste politique, ce n’est que grâce à une forte mobilisation des parents que le DOE prendra la décision d’offrir un programme supplémentaire à Manhattan, et permettre à encore plus d’enfants de suivre un enseignement dans la langue de Molière, souvent parlée à la maison. « Il faut démontrer au DOE, lors de cette réunion du 13 décembre, que la demande est là, et que les parents sont mobilisés. Ce n’est que comme ça que nous pourrons y arriver » explique Stéphane Lautner.

Le rendez-vous est donné ce vendredi 13 décembre à 17h au Stanley M. Isaacs Neighborhood Center situé au 415 E 93rd Street. Parmi les intervenants, Ben Kallos, council member au NYC Council, Donald Chumney superintendent du district 2, Maud Maron présidente du Community Education Council, Fabrice Jaumont des Services Culturel et Evelyn Lolis, principal de la PS 84 qui accueille un programme bilingue anglais-français dans l’Upper West Side.

Si cette initiative a été prise par les parents de l’Upper East Side, elle concèrne le district 2, c’est à dire quasiment tout Manhattan, en dessous de la 96e rue, à l’exception de l’Upper West Side et du Lower East Side. Tous les parents sont donc concernés et sont vivement invités à montrer aux instances éducatives new-yorkaise leur volonté d’ouverture d’un nouveau programme bilingue à Manhattan.

 

Pour s’inscrire à la réunion du 13 décembre, remplir ce formulaire.

Réunion le vendredi 13 décembre à 17h

Stanley M. Isaacs Neighborhood Center

415 E 93rd Street ( 1st Ave & 93rd Street)

 

 

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

CINÉ

Les films en français n’ont pas trouvé leur public en 2019

Faut-il faire des films en anglais pour intéresser le marché international ? C’est en tout cas le constat que l’on peut faire en étudiant les résultats du cinéma français à l’étranger en 2019.