Décès de Félix Rohatyn, le francophone qui a sauvé NY de la faillite

Par Rédaction - New York | Publié le 16/12/2019 à 16:39 | Mis à jour le 16/12/2019 à 16:49
Felix Rohatyn

Cet ex-banquier, devenu diplomate, a été en poste à Paris de 1997 à 2000. Il est mort samedi à l’âge de 91 ans, à New York, ville qu’il a contribué à sauver de la faillite dans les années 1970.

 

Né en 1928 à Vienne, ce réfugié juif a passé une partie de son enfance en France, qu’il a quittée, alors agé de 12 ans, au moment de l’occupation allemande. Ne réunissant pas s’installer au Portugal, sa famille part pour le Brésil où il étudie au lycée franco-brésilien de la ville carioca jusqu’à ce que, fin 1942, s’ouvre la porte des Etats-Unis. Il sera naturalisé Américain et se fera un nom dans la finance et s’attirera la respect jusqu’à Wall Street.

Il entre à tout juste 20 ans à banque Lazard où il reste 5 décennies en gravissant tous les échelons. Véritable expert dans le monde de la finance, il est aussi président de la Municipal Assistance Corporation de New York de 1975 à 1993, il fut l’un des principaux artisans du sauvetage de la ville dans les années 1970, lorsque la municipalité fut menacée de faillite financière. Il avait, à l’époque, réussi à imposer de larges réductions budgétaires.

A son départ de la banque Lazard, il devient ambassadeur des Etats-Unis en France, où il restera en poste de septembre 1997 à décembre 2000. De retour aux Etats-Unis, il fonde Rohatyn Associates, sa propre société de consultants. Parmi ses clients, LVMH, Suez et Publicis.

Francophone et francophile, il fût élevé au grade de chevalier de la Légion d’honneur et de commandeur.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale