Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Couple et expatriation : les réponses à vos questions

Par Rédaction - New York | Publié le 22/10/2019 à 14:48 | Mis à jour le 22/10/2019 à 15:12
Couple et expatriation

Chaque mois, nous vous invitons à poser vos questions à la psychanalyste Bérénice Boursier-Baudouin sur un thème précis. Ce mois-ci, la thématique abordée était « couple et expatriation ». Parmi les questions reçues, notre rédaction en a sélectionné deux, en voici les réponses.

 

Bonjour, j’ai suivi mon mari envoyé par son entreprise à New York. Si je suis heureuse de vivre ici depuis maintenant deux ans, je crois que cette expatriation a été une véritable fracture pour notre couple. La seule chose qu’il reste entre nous, deux enfants. Comment gérer ce désamour ? - Marie A - 34 ans

Bérénice Boursier-Baudouin : L’ expatriation est une épreuve pour le couple et aussi un révélateur des failles qu’il y a . On sort de sa « zone de confort » et là tout explose. Aujourd’hui vous êtes devenus un couple parental .

Pour redevenir un couple d’amoureux et bien il va falloir  bousculer vos mauvaises habitudes. Voila ce que je propose aux couples qui n’arrivent plus a se connecter :

- se dater une fois par semaine et à chaque fois c’est l’un de vous qui choisi le lieu, l’activité, la tenue aussi.

- se parler à nouveau de soi pour se rapprocher, asseyez-vous côte à côte et chacun à son tour, durant 5 minutes, vous dites tout ce qui vous tient a coeur, qui vous affecte, qui vous manque. Après  vous être lâchés, levez-vous et prenez-vous dans les bras.

- parlez-vous gentiment, envoyez-vous des messages pendant la journée.

- ayez des projets pour tous les deux

- sortez avec des amis une fois par semaine

- votre chambre à coucher doit être un lieu de douceur et d’amour, tamisez la lumière, mettez des bougies parfumées, allez au lit ensemble, et éteignez votre portable, iPad, ordi, tv. Retrouvez une intimité, et parlez-vous d’amour à nouveau.

 

Bonjour, je vis à New York depuis 5 ans. Il y a 3 ans, j’ai rencontré un homme formidable que j’aime profondément. Il est français et vit ici depuis plusieurs décennies. Nous ne vivons pas ensemble, à cause de nos enfants respectifs, entre autre. Mais avec le temps, j’ai le sentiment qu’une véritable distance s’instaure entre nous. J’ai bien essayé de lui en parler, mais il n’a pas de temps pour ça ou fait la sourde oreille, sans jamais ma rassurer. Je l’aime et je ne veux pas le prendre mais je ne sais pas quoi faire. - Pauline Y - 46 ans

Bérénice Boursier-Baudouin : Déjà posez-vous la question : avez-vous envie de vivre le quotidien avec lui, et faire votre vie avec cette homme ? Car de passer d’un « couple libre » sans obligation,  comme des amants à un  « couple officiel » avec une routine de vie, il est assez difficile d’opérer ensemble ce changement, il y en a toujours un qui le désire et l’autre qui fuit.

Si vous avez chacun des enfants, c’est que vous n’avez pas réussi à rester ensemble dans le couple précédent. Peut-être que cet homme n’a pas envie de réitérer un second échec, et il a peur de la vie de couple, à nouveau. Et qu’il s’éloigne car il vous sent plus demandeuse. Parlez-en ensemble, parlez de vos attentes et de vos peurs. Puisque vous vous aimez, vous devriez trouver un terrain d’entente.

 

Retrouvez notre prochain rendez-vous avec Bérénice Boursier dès le début du mois de novembre pour une nouvelle thématique concernant les expatriés.

 

Pour en découvrir davantage sur Bérénice Boursier-Baudouin

 

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles