Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cmycities, l’entreprise française qui vous fait voyager sereinement

Par Rachel Scharly | Publié le 04/01/2019 à 19:40 | Mis à jour le 06/01/2019 à 19:01
Photo : Laurène Hamilton et Larissa Jounot
Cmycities à New York

Etre expatrié à New York, ou ailleurs, c’est être souvent sollicité par son entourage, proche ou éloigné, de passage dans sa ville d’adoption. Ils sont à la recherche de bons plans, d’idées de visites ou de sorties, et force est de constater qu’il est souvent compliqué et chronophage de les aiguiller au mieux. Cmycities vient à la rescousse des voyageurs, et de fait, des expatriés.

 

 

Cmycities, c’est avant tout une aventure humaine. Fondée en 2017 par Larissa Jounot, cette société accompagne les voyageurs dans plus de 25 villes du monde, grâce à son réseau de correspondants. Et bonne nouvelle, New York est dans la liste. Le principe est simple : aider les voyageurs - de tourisme ou même d’affaires - à programmer leur séjour, selon leurs attentes. Trouver un logement adapté à leurs besoins - et éviter les mauvaises surprises -, des endroits où sortir, en parfaite adéquation avec leurs attentes et leurs goûts, des idées spéciales pour les familles, avec des enfants en bas âge notamment, les expos à ne pas manquer, des parcours de running pour les plus sportifs... Chaque correspondant de Cmycities accompagne les clients dans la découverte d’une ville et répond à ses moindres questions, du vrai sur-mesure. Des formules spéciales peuvent répondre aussi à des demandes toutes aussi spéciales, comme les enterrements de vie de jeune fille - ou de jeune homme - des voyages en solo, en duo, en groupe, en famille... Et Larissa Jounot le résume bien « Cmycities est la fois le meilleur ami qui donne ses bons plans, le forum où l’on cherche ses réponses, la conciergerie d’hôtel à l’écoute ou encore la travel agency très pro ».

 

 

Larissa Jounot, la fondatrice expatriée, vit aujourd’hui à New York, après plusieurs années passées en Asie, et un court passage à Paris. L’idée de Cmycities vient tout simplement de cette sollicitation incessante dont font l’objet les expatriés. La famille, les amis, les anciens collègues, anciens voisins... qui déboulent dans une ville où, votre seule présence semble obligée de faire de vous un guide touristique chevronné. Seulement voilà, notre expatriation ne fait pas de nous le meilleur guide de la ville, et tout le monde sera d’accord pour dire qu’être expatrié ne signifie pas être vacancier. Nous avons tout simplement transporté notre vie dans une autre ville du monde. Et nous n’avons pas forcément le temps, ni les compétences pour satisfaire cet entourage, proche ou éloigné, qui vient quelques jours durant, découvrir notre ville. Nous ne pouvons que remercier Larissa d’avoir fondé Cmycities, et de nous soulager ainsi de cette énorme charge que nos proches font peser sur nos épaules.

 

 

À New York, la correspondante Cmycities est la pétillante Laurène Hamilton, « comme Hamilton » a-t-elle l’habitude de dire, un large sourire aux lèvres. Laurène est l’exemple même de la reconversion. Après de brillantes études dans la finance et un passage par la Suisse, elle est arrivée à New York en 2013. Elle travaillait dans l’audit financier jusqu’à ce qu’elle commence à se poser des questions sur le sens de sa vie. « Je ne voyais pas les saisons passer, j’étais enfermée jour et nuit dans des pièces sans fenêtres, pour mes audits ». C’est finalement, ses retards répétés à la crèche, où elle venait récupérer son bébé, et le regard inquisiteur du personnel de la petite enfance - que les parents connaissent malheureusement trop - qui ont fini de la convaincre de changer de voie. Dynamique, à l’écoute et forte de sa connaissance de New York, de son histoire et de son architecture, devenir guide touristique s’est imposé naturellement à elle. En septembre, en plus de ses activités de guide, elle est devenue la Correspondante New York de Cmycities, et donc la référente pour tous ceux qui veulent découvrir New York sereinement.

 

 

Larissa et Laurène l’affirment de bon cœur, et dans leur bonne humeur naturelle « faire appel à Cmycities, c’est donner de l’âme à son voyage, c’est surtout beaucoup de simplicité et de confiance ».

 

 

Pour en découvrir plus sur Cmycities :

www.cmycities.com

Rachel Scharly

Rachel Scharly

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Scharly est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Yvan dim 06/01/2019 - 17:12

Super idée!

Répondre
Commentaire avatar

Laurene Hamilton lun 07/01/2019 - 03:32

Merci Yvan!

Répondre

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l