Jeudi 26 novembre 2020

Chez Pistache NYC, un gâteau spécial Halloween

Par Rachel Brunet | Publié le 26/10/2020 à 14:56 | Mis à jour le 26/10/2020 à 15:09
Photo : ©️Pistache NYC
Gâteau Halloween

À l’occasion d’Halloween, Pistache NYC, le traiteur français de New York, propose un gâteau en deux versions : tout chocolat ou chocolat et praliné. À commander jusqu’au 27 octobre pour une livraison ou un retrait directement dans les cuisines de Pistache, les 30 ou 31 octobre. Avis aux gourmands et gourmets !

 

 

Traiteur new york

Le gâteau spécial Halloween de Pistache

 

Un gâteau de quatre couches

En l’espace de quelques années, Pistache NYC est devenu un incontournable dans le monde de la gastronomie new-yorkaise. Pâtisserie, traiteur, Noémie, Christine et Yvan, les co-propriétaires, collaborent avec Madison Square Garden, MM La Fleur, Annick Goutal, Furnished Quarters, La Compagnie, OneFineStay, La Société Générale, les Services Culturels de l’Ambassade de France et tant d’autres. Pistache propose aussi ses services auprès de clients particuliers pour tous types d’événements. Et, au pays de l’oncle Sam, Halloween fait partie des événements incontournables, célébrés en famille ou entre amis. Si cette année, cette fête traditionnelle est marquée par la crise sanitaire, hors de question de lui faire perdre sa saveur ! Pas de parade, pas de treat or trick, mais un beau gâteau préparé avec passion dans l’atelier de Pistache. Le gâteau de huit inches qui satisfera le palais de douze à quinze convives, est proposé soit en version 100 % chocolat, soit en version chocolat et crème pralinée, que seule Christine Herelle-Lewis, ancienne de chez Pierre Hermé, a la recette. « Ce gâteau est délicieux parce qu’il est au chocolat et nous utilisons un chocolat de très grande qualité » précise Yvan.

 

 

Mais pourquoi aime-t-on autant le chocolat ?

Vous pensez peut-être que votre passion pour le chocolat s’explique par son goût sublime. Peut-être, mais pas que ! Le parfait mélange entre l’arôme de cacao, le sucre et les graisses serait un rappel subtil du lait maternel. Mais pas que !

Le journaliste et docteur en psychologie Michael Mosley, de la chaîne britannique BBC News, a essayé de comprendre d’où pouvait bien venir notre amour pour le chocolat. Il a donc remonté la filière du cacao en compagnie du botaniste James Wong et en a décortiqué ses composants.

Le chocolat est préparé à partir de fèves de cacao, qui poussent en Amérique depuis des milliers d’années. Lorsqu’on s’intéresse à ce qui se trouve dans ces fèves, on trouve un certain nombre de substances psychoactives qui stimulent les neurones.

Parmi elles, l'hormone du bonheur Phényléthylamine est bien présente dans le chocolat, mais une fois qu'elle parvient dans le sang, elle est rapidement éliminée par les enzymes. Il faudrait manger 100 tablettes de chocolat par jour pour que la dose soit suffisamment forte pour agir.  

L'anandamide, une drogue que l'on trouve également dans le cannabis, est présente dans le chocolat en quantités tout à fait minimales.

La sérotonine est une substance qui rend heureux que le corps produit lui-même et qui est également contenue dans le chocolat. Lorsque cette substance parvient dans le corps à travers la nourriture, elle parvient certes dans le sang, mais n'atteint pas le cerveau. Il existe une barrière entre le sang et le cerveau, qui, de façon tout à fait sélective, laisse passer certaines substances et d'autres pas. La sérotonine ne passe pas.

La caféine est une neurotoxine avec laquelle la plante du cacao se protège contre les ennemis qui essaient de la manger. Chez l'homme, à petites doses, la caféine a un effet stimulant pour le cœur et la circulation sanguine. Elle n'a cependant aucun effet sur l’humeur et n'occasionne pas non plus des bouffées d’ivresse, sans quoi une tasse de café ferait planer puisqu’elle contient plus de caféine qu'une tablette de chocolat.

Alors, tout chocolat ou chocolat et praliné ?

 

 

Gâteau de 8 inches, 12 à 15 parts $87                             

Pour commander, écrire à : Pistachenyc@gmail.com.                         

Retrait ou livraison les 30 et 31octobre

Adresse de retrait : 630 Flushing Avenue, Brooklyn

Dernier délai de commande : le  27 octobre

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à New York

ALERTE INFO

La Maison-Blanche pourrait mettre fin au Travel Ban

La Maison Blanche envisage d'annuler les interdictions d'entrée pour la plupart des citoyens non américains qui se trouvaient récemment au Brésil, en Grande-Bretagne, en Irlande et dans 26 autres pays