Jeudi 18 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

« Barachou », la nouvelle pâtisserie française de New York

Par Julie Sicot | Publié le 14/05/2019 à 10:00 | Mis à jour le 14/05/2019 à 10:00
Photo : Les choux de Barachou
Barachou

Les américains connaissent le macaron, ils vont maintenant découvrir une autre de nos pâtisseries : le chou. Rebecca Tison, une française, va ouvrir avant l'été, un bar à choux à New York.

 

Elle n'est, pour l'instant, pâtissière que pour ses amis, mais elle entend bien se former à l'art délicat de la pâte à choux. Rebecca Tison est surtout diplômée d'une école de commerce et une pro de l'évènementiel. Elle vient de finir un VIE (Volontariat International en Entreprise) dans ce secteur à la BNP à New York.

Inenvisageable pour elle de rentrer en France. "J'ai toujours été attirée par New York. Je suis venue plusieurs fois ici avant mon VIE, et j'ai été piquée. J'y ai aussi rencontré mon ami, un français qui vit là depuis 10 ans."

Pour rester, et obtenir un visa, elle décide donc d'investir et de créer son emploi. "J'ai toujours eu envie de créer mon entreprise, comme mon père qui en a crée une dizaine. J'ai eu beaucoup d'idées, le plus souvent en lien avec la restauration. Avoir un magasin, vendre des choses, cela me ressemble."

Il y a un an, alors qu'elle se balade à Paris, elle tombe sur une pâtisserie qui ne fait que des choux. Son projet est tout trouvé. Elle lance l'idée sur les réseaux sociaux, et trouve trois investisseurs qui injectent 100.000€, elle rajoute ses économies et à 28 ans, elle construit son "business plan". "Je souhaite développer une marque, utiliser Instagram, faire venir des blogueurs pour me faire remarquer. Avec mon précédent travail, j'ai constaté que les américains avaient de gros budgets pour la nourriture lors des évènements, par exemple. Si tout va bien, dans deux ans, j'ouvre une deuxième boutique."

Pour l'instant, Rebecca est concentrée sur l'ouverture de son premier "Barachou". Elle a trouvé un local dans l'Upper West Side, pas loin du Musée d'Histoire Naturelle. Les plans sont faits, les travaux doivent être lancés, et l'ouverture prévue à la fin du mois de juin. Un joli comptoir imitation marbre, quelques places assises, des choux colorés dans la vitrine, difficile d'imaginer l'endroit. Pour l'instant, c'est un ancien fast-food aux couleurs criardes.

"Obtenir la location du local, ça a été très dur. Il faut montrer au propriétaire que l'on est crédible, car il reçoit beaucoup d'offres. J'ai beaucoup insisté, envoyé des tas de lettres pour montrer ma détermination. Maintenant que j'ai les clés, je suis excitée. Ce n'est que le début."

Rebecca a embauché un jeune pâtissier en France. Charge à lui de créer des choux sucrés, salés, avec des saveurs américaines, des glaçages jolis et amusants, des pièces montées. "Tout sera fait maison, et sur place. Les américains connaissent les bases du "cream puff" mais ce gâteau n'est pas dans leurs habitudes."

Elle pense aussi recruter deux autres personnes pour aider en pâtisserie et au comptoir. "C'est un peu un rêve de petite fille. New York va me donner ma chance". Et Rebecca va donner à New York, les choux.

 

Si vous souhaitez soutenir le projet "Barachou", un crowdfunding est en cours : https://www.kickstarter.com/projects/barachou/barachou-the-first-cream-puff-bar-in-new-york-city?ref=project_build

 

Rebecca Tyson

 

julie sicot

Julie Sicot

Julie Sicot est journaliste télé. Durant quelques semaines, elle troque sa caméra contre un crayon et collabore avec Le Petit Journal New York.
0 Commentaire (s)Réagir