Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 3277

Attaques terroristes du 11-Septembre, 20 ans déjà…

Par Rachel Brunet | Publié le 10/09/2021 à 18:00 | Mis à jour le 10/09/2021 à 18:07
Plaque commemorative des attaques du 11-Septembre

Il y a 20 ans déjà, les États-Unis étaient victimes de la plus grosse attaque terroriste de l’histoire du pays faisant près de 3000 morts, dont cinq Français, et des milliers de blessés. Chaque 11 septembre, depuis cette journée parmi la plus sombre de l’histoire américaine, un hommage est rendu à toutes ces personnes qui ont perdu la vie dans les tours jumelles, en Pennsylvanie et dans l’attaque contre le Pentagone, mais aussi à celles et ceux qui ont tenter de les sauver. Le Consulat de France à New York rendra aussi hommage aux disparus français.

 

Attaques du 11-Septembre

 

Attaques du 11-Septembre, une plaie béante dans l’histoire américaine

Tout un chacun se souvient précisément de cette journée du 11 septembre 2001. Souvenir indélébile d’une journée macabre qui a marqué les Etats-Unis mais aussi le monde entier. On a tous en mémoire les images atroces des Twins Towers d’abord perforées par deux avions, puis, une image surréaliste, celle des tours s’effondrant. Entre, des personnes prises au piège des flammes se jetant par les fenêtres. Aussi atroce qu’inimaginable. Ce 11 septembre 2001, les États-Unis étaient frappés en plein coeur par la plus importante série d'attentats de leur histoire, causant la mort de 2977 personnes. Ce jour-là, quatre avions de ligne étaient détournés par 19 terroristes pour être lancés contre des bâtiments hautement symboliques des États-Unis. Deux ont détruit le World Trade Center à New York, un a endommagé le Pentagone près de Washington et le dernier n'a pas atteint sa cible et s'est écrasé en Pennsylvanie grâce au courage des passagers. Ces attaques ont ouvert de nouveaux et longs conflits, au nom de la lutte contre le terrorisme, en Afghanistan et en Irak.

Les commémorations des attentats du 11 septembre seront, cette année, peut-être encore plus symboliques. Joe Biden se rendra le samedi 11 septembre sur les trois lieux emblématiques des attaques survenues il y a vingt ans : à New York, en Pennsylvanie et sur le site du Pentagone. Le président américain et son épouse Jill Biden veulent selon un communiqué « rendre hommage et commémorer les vies perdues » en se rendant à New York, où sont tombées les tours jumelles du World Trade Center, à Shanksville en Pennsylvanie où s’est écrasé un avion détourné par quatre djihadistes, et à Arlington en Virginie, non loin de Washington, où le ministère américain de la Défense a été attaqué.

Le Kennedy Center de Washington a programmé un concert et le Mémorial de Shanksville, en Pennsylvanie, une cérémonie. De son côté, le musée et mémorial de New York a annoncé ne pas commémorer l'anniversaire des attentats en raison d'un manque de budget lié à la pandémie du Covid 19. Ailleurs dans le monde, des hommages s'organisent, comme en France, où la ville de Caen expose une série de photos et d'objets à l'occasion du 20e anniversaire des attentats.

 

Français disparus le 11 septembre

 

 

Un hommage au Consulat de France de New York

Parmi les personnes dont la vie a été enlevée au nom du fanatisme et du terrorisme, cinq Français qui travaillaient dans les tours jumelles. Ils s’appelaient Michael P. Colbert, Danielle Delie, Jérôme Lohez, Eric Ropiteau et Thierry Saada. Pour leur rendre hommage, une cérémonie de commémoration pour les victimes françaises des attaques terroristes du 11 septembre 2001 se tiendra ce dimanche 12 septembre de 9 h 30 à 10 h devant le Consulat général de France en présence de Philippe Étienne, Ambassadeur de France aux États-Unis, et de Jérémie Robert, Consul général de France à New York. Denying Lohez, l’épouse de Jérôme Lohez, témoignera ainsi qu’Yves Busnel, un rescapé des tours jumelles. Autre geste symbolique pour ce 20e anniversaire, des jonquilles seront plantées dans la jardinière devant le Consulat. Cette journée du 12 septembre sera empreinte d’un autre symbole mais aussi d’un autre remerciement de la France envers les États-Unis puisque Philippe Étienne remettra l’Ordre national du mérite à Joe Pfeifer, le premier pompier a être intervenu sur place.

 

Il y a 20 ans, une plaque commémorative était installée à l’intérieur même du Consulat de France à New York avec le nom des cinq Français disparus dans l’attaque. Noms gravés à jamais comme ceux de l’ensemble des victimes sculptés là où la vie leur a été enlevée.

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir