L’american dream d’Eric Adams, nouveau maire afro-américain et végan de New York

Par Rachel Brunet | Publié le 03/11/2021 à 16:04 | Mis à jour le 04/11/2021 à 01:50
Photo : Eric Adams
Eric Adams élu maire de New York

Ce mardi 2 novembre, les New-Yorkais ont élu leur nouveau maire. Le démocrate Eric Adams succède à Bill de Blasio en battant le républicain Curtis Sliwa. L’ancien maire Bloomberg prédit trois mandats au second maire noir de la ville, ancien policier et végan. Une première dans l’histoire new-yorkaise.

 

Eric Adams, nouveau maire de New York

« Ce soir, j'ai accompli mon rêve. Et de tout mon cœur, je vais lever les barrières qui vous empêchent d'accomplir le vôtre, » a déclaré hier soir Eric Adams à l’annonce de sa victoire. Le nouveau maire de New York, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2022, a largement battu son adversaire Curtis Sliwa. Mais la tâche ne sera pas de tout repos. En effet, Eric Adams fera, pour son mandant d’édile, face à une série de défis colossaux alors que la plus grande ville du pays est aux prises avec les conséquences durables de la pandémie, notamment une reprise économique précaire et inégale et des préoccupations persistantes concernant la criminalité et la qualité de la ville. Sa victoire marque le début d'une direction démocrate plus de centre-gauche qui, a-t-il promis, reflétera les besoins des électeurs de couleur de la classe ouvrière et moyenne qui lui ont remis l'investiture du parti et ont été essentiels à sa coalition électorale générale.

 

Eric Adams ou le rêve américain

Fraîchement élu, il a déclaré hier « il n’y a pas de rêve allemand, il n’y a pas de rêve français, il n’y a pas de rêve polonais, mais il y a un rêve américain ».

« Je suis vous » peut-on lire sur le site internet d’Eric Adams. Ancien policier noir de 60 ans, né à Brownsville, il a grandi dans une fratrie de six enfants à South Jamaica, avec une mère femme de ménage, et un père absent. Expulsion, manque de nourriture, Eric Adams est l’image de ces familles pauvres de New York. Il aurait pu sombrer dans la délinquance, il a choisi l’autre coté, celui de la justice en entrant dans la police. Il a rejoint le NYPD et est devenu l'un de ses officiers les plus engagés, dénonçant le racisme et les préjugés dans la police et poussant à des réformes majeures.

Fondateur de 100 Blacks in Law Enforcement Who Care, il a atteint le grade de capitaine, et a activement participé à la mise en place du premier système informatisé de suivi de la criminalité dans la ville, ce qui a conduit à des taux historiques en matière de sécurité publique. Au cours des années 1990, Eric Adams a été brièvement adhéré au parti républicain. Il a quitté les forces de l'ordre en 2006 lorsqu'il a été élu au Sénat de l'État de New York. Il a été sénateur jusqu'en 2013.

 

Premier maire végan

Tout au long de la campagne, Adams et Silwa ont débattu de questions telles que les exigences en matière de vaccins pour les travailleurs municipaux, les solutions pour aider la population sans-abri de New York et les efforts d'atténuation du changement climatique. Pourtant, malgré leurs différences, les deux candidats à la mairie se sont félicités pour leur amour respectif des animaux. Pour sa part, Sliwa, qui vit avec 16 chats sauvés, a été un fervent partisan de l'augmentation des refuges pour animaux sans mise à mort et de l'interdiction des voitures à cheval dans New York.

Eric Adams est végétalien depuis 2016 et soutient les questions de bien-être animal. En tant que président du borough de Brooklyn, Eric Adams a aidé ses électeurs et ses compatriotes new-yorkais à prendre le contrôle de leur santé grâce à plusieurs initiatives, notamment en dirigeant un programme de médecine à base de plantes au sein de NYC Health + Hospitals/Bellevue, le plus grand système médical de la ville.

En mai dernier, le nouveau maire de New York a également autorisé une subvention de 10 000 $ pour soutenir l'éducation nutritionnelle à base de plantes au Downstate College of Medicine de l'Université d'État de New York (SUNY). Les fonds ont aidé à établir la Food as Medicine Initiative, un programme supplémentaire au programme de nutrition existant, qui enseigne aux futurs professionnels de la santé le pouvoir de guérison des aliments à base de plantes.

 

À voir quelles transformations le nouveaux maire végan va apporter à une ville où le burger et le hot-dog se mangent à toute heure du jour et de la nuit.

Sur le même sujet
Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale