Samedi 29 janvier 2022
TEST: 2275

Le responsable de la Mobilité, nouvelle figure professionnelle post-covid

Par Lablaw | Publié le 30/11/2021 à 00:03 | Mis à jour le 04/01/2022 à 10:27
Photo : @Copernico on Unsplash
Des personnes dans un bureau avec vélo accroché au mur

La pandémie et la législation d'urgence qui en découle ont eu de multiples impacts sur l'économie et notamment sur le monde du travail. Une nouvelle figure professionnelle a émergé : le responsable de la mobilité, plus communément appelé Mobility manager en Italie.

Depuis le 23 novembre 2021, en vertu du décret Relance, législation d’urgence liée à la pandémie, les entreprises italiennes sont tenues d’adopter un Plan pour les déplacements domicile-travail de leur personnel ("PSCL"), d'identifier et de désigner à cet effet un responsable de la mobilité en entreprise. La législation d’urgence identifie des entreprises relevant expressément de cette exigence.

L'introduction de cette nouvelle figure professionnelle n'est toutefois pas vouée à disparaître à la fin de l'état d'urgence. Elle doit nécessairement être replacée dans un contexte beaucoup plus large, à savoir le développement d'une forme d'économie de plus en plus durable, orientée vers la réduction de la pollution de l'air.
La figure du responsable de la mobilité est née, en effet, pour favoriser le développement d'outils de mobilité chez les salariés qui peuvent favoriser la décongestion du trafic dans les zones urbaines en réduisant l'utilisation des moyens de transport privés individuels.

 

Qui doit se pourvoir d’un responsable de la mobilité  en entreprise ?

Les entreprises bénéficiaires du règlement susmentionné sont toutes les entreprises privées et les administrations publiques ayant des unités locales avec plus de 100 salariés, situées dans une capitale régionale, dans une ville urbaine, dans un chef-lieu de province ou dans une Commune de plus de 50.000 habitants.
Le plan du déplacement domicile-travail, et par conséquent la nomination du responsable de la mobilité d'entreprise,  peuvent également être adoptées à titre facultatif, par n'importe quelle entreprise même si elle n'entre pas dans les limites dimensionnelles identifiées.

 

Les tâches du Responsable de la mobilité d'entreprise

Le Mobility Manager a la tâche de promouvoir et de mettre en œuvre des interventions pour l'organisation et la gestion de la demande de mobilité des salariés.

Ce sujet aura pour mission d'imaginer et de développer des solutions permettant d'assurer une plus grande soutenabilité des déplacements domicile-travail dans les grandes entreprises implantées dans les très grandes agglomérations à travers l'élaboration d'un plan de déplacement domicile-travail spécifique, qui devra être préparé à la lumière des orientations prévues par l'arrêté interministériel n. 209 du 4 août 2021.

A travers la rédaction du Plan, le responsable de la mobilité d'entreprise va aider les travailleurs à s'organiser dans leurs déplacements, par exemple en favorisant l'usage du covoiturage, de l'autopartage ou du taxi collectif, ou l'usage du vélo et de la circulation piétonne, afin de créer une culture de la mobilité durable pour protéger l'environnement et la santé.

La figure du responsable de la mobilité de l'entreprise ne se limitera pas à la seule rédaction du plan de déplacement domicile-. Il aura également des fonctions d'accompagnement professionnel continu pour la prise de décision, de planification, de programmation, de gestion et de promotion de solutions optimales de mobilité durable » et donc pas seulement limité à la période d’urgence pandémique.

 

Qui peut être nommé responsable de la mobilité ?

Le Mobility Manager d'entreprise doit être désigné « parmi les personnes disposant d'une compétence professionnelle élevée et reconnue et/ou d'une expérience attestée dans le secteur de la mobilité durable, des transports ou de la protection de l'environnement » (article 8 de l'arrêté interministériel n.179/2021).

Par ailleurs, alors que le décret en question prévoit que les Administrations publiques nomment le responsable de la mobilité d'entreprise parmi le personnel occupant la fonction, les entreprises privées doivent uniquement s'assurer que les responsables de la mobilité d'entreprise soient en possession des conditions susmentionnées.
Par conséquent, selon la formulation, on peut déduire que les entreprises privées pourront désigner des consultants externes comme gestionnaires de mobilité d'entreprise.

 

Mobility manager, quelques perplexités persistantes

De nombreux doutes et perplexités demeurent quant au champ d'application et de l’efficacité de la norme en question, par rapport aux objectifs poursuivis. Il existe par exemple un doute relatif sur l'obligation des entreprises dont les employés, même en raison de la pandémie, travaillent principalement en télétravail, de désigner un responsable de la mobilité.
En effet, en l'absence de toute sanction administrative, on estime que peu d'entreprises vertueuses adopteront effectivement le plan de la mobilité et désigneront un responsable de la mobilité.

En réalité,  plutôt que la volonté de poursuivre l'objectif de réduction de l'impact environnemental, tel que souhaité par le législateur, les principaux intérêts que pourront avoir les entreprises pour l'adoption du plan de la mobilité et pour la désignation  d'un responsable de la mobilité, seront ceux conférés par la nécessité d’obtention de la certification ISO 14001 (certification du Système de Gestion Environnementale dans l'entreprise) ou de la volonté d'introduire de nouveaux services pour les salariés dans le cadre de plans de bien-être.

 

angelo quarto avocat francophone milan

 

Lablaw

Lablaw

Fondé en 2006 par Luca Failla et Francesco Rotondi, LABLAW est l’un des plus grands cabinets italiens, spécialisé exclusivement en Droit du Travail et Droit Syndical
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Milan

CHRONIQUE

Capsule linguistique franco-italienne : Le sucre et le massepain

Voici deux mots issus de l’italien, qui comme d’autres, adorent se travestir en mille et une choses. Surprenante échappée étymologique, historique et humoristique, sur les traces du sucre et massepain