Photographie d’une nouvelle famille italienne, selon l'Istat

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/07/2022 à 22:40 | Mis à jour le 11/07/2022 à 18:02
Photo : @Tord Sollie, Unsplash
couple assis sur un pont

L’Italie vieillit – elle compte 14 millions de plus de 60 ans sur une population en baisse de moins de 59 millions d’habitants -, le nombre de naissances diminue, et dans son Rapport annuel, l’Istat pointe de nouveaux chiffres sur la famille italienne en 2022, toujours plus restreinte. Au point que les couples sans enfants dépasseront ceux avec enfants en 2045.


Année après année, la famille italienne change et s’amenuise. En 2020-2021, on comptait 25,6 millions de ménages dans la Péninsule avec un nombre moyen de membres de 2,3 personnes contre 2,6 il y a 20 ans. Selon la photographie immortalisée par l’Institut national de la statistique (Istat) dans son Rapport annuel 2022, publié vendredi dernier, la famille italienne est de plus en plus restreinte, voire composée d’une seule personne. En Italie, 33,2% des personnes vit seule (contre 24% au début des années 2000). Un pourcentage qui pour la première fois en 2021, dépasse le nombre de couples avec enfants (31,2% des familles). Et si la tendance perdure, les couples sans enfants dépasseront ceux avec enfants en 1945, et quatre familles sur dix pourraient être constituées de personnes seules, surtout âgées.
Les familles composées d’un seul parent vivant avec les enfants sans autre membre ajouté, augmente également. Elles représentent près d’une famille sur dix.
A l’inverse, les familles traditionnelles avec enfants diminuent. Elles sont près de 8 millions en 2021, soit 31,2% du total et 11,1% de moins qu’il y a 20 ans. Reste que la typologie de familles diffère selon les endroits de la Péninsule. Dans le Sud, resté plus traditionnel, les couples avec enfants restent prépondérants (environ 36% contre 30% de personnes seules). Dans le centre et au Nord-ouest au contraire, les familles unipersonnelles prévalent (36% contre 28% des couples avec enfants). Au Nord-est, le nombre de personnes seules et les couples avec enfants est égal (30% du total).

La maternité et départ du domicile familial, encore retardés

Les étapes cruciales de la vie glissent en avant. Notamment, la très grande majorité des jeunes ne quitte le domicile familial qu’à un âge avancé, principalement pour raisons économiques : 7 millions des 18-34 ans, soit 67,7%, vivent encore chez leurs parents, contre un sur deux selon la moyenne de l’Union européenne.
Par ailleurs, l’âge moyen d’une femme accouchant de son premier enfant ne cesse d’augmenter en Italie comme ailleurs, mais il est supérieur dans la Péninsule où il se situé à 31,4 ans en 2020 (trois ans de plus qu’en 1995), contre 28,8 en 2019 en France.
Par ailleurs, le nombre moyen d’enfant par femme est de 1,25 en 2021, soit pareil qu’il y a 20 ans (contre 1,87 en France).
Autre évolution de la famille italienne : le nombre de naissances hors mariage augmente, surtout durant les années de la pandémie (159.453 en 2021, soit 25.000 de plus qu’en 2011). Elles représentaient 35,8% des naissances en 2020 et 39,9% en 2021. Des chiffres qui s’expliquent également par les célébrations de mariages empêchées par le Covid.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale