Mardi 14 juillet 2020

Des gilets orange protestent à travers l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 31/05/2020 à 20:18 | Mis à jour le 31/05/2020 à 20:23
Photo : Des centaines de "gilets arancioni" étaient rassemblés samedi 30 mai sur la place du Duomo à Milan | capture d'écran vidéo youtube
Gilets arancioni orange italie

Surnommés les « gilets orange », des centaines de manifestants italiens ont manifesté samedi 30 mai dans plusieurs villes italiennes. Ces opposants au gouvernement demandent le retour à la lire.

 

De Milan à Palerme, les « gilets arancioni » comme ils se font appeler, des centaines de manifestants vêtus de gilets orange, sont descendus dans les rues samedi 30 mai. En scandant « Liberté », ils ont envahi les places principales de Bologne, Palerme, Turin et surtout Milan, pour réclamer la démission du gouvernement Conte et le retour à la lire italienne.

« Un acte irresponsable »

Au-delà des positions politiques, le mouvement fondé en 2019 par l’ancien général des carabiniers Antonio Pappalardo, et inspiré des gilets jaunes français, a déclenché les polémiques pour son manque de respect des règles anti-contagion. Nombreux étaient en effet les manifestants, masque baissé ou absent, et ne respectant pas la distanciation sociale. Une attitude qui a provoqué la colère du maire de Milan Beppe Sala, jugeant les organisateurs « d’irresponsables ».

Les organisateurs et participants reconnaissables, seront dénoncés pour violation du décret contre la diffusion du coronavirus. Pour autant, l’annonce ne freine pas le chef de file. Au contraire, Antonio Pappardello, qui s’est distingué durant l’urgence sanitaire en diffusant l’idée que le Covid n’était qu’un stratagème politique, entend intensifier la protestation et annonce le retour des gilets orange à Rome le 2 juin, jour de la fête de la République italienne.

 

 

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir