Coronavirus en Italie : La récolte des fruits et légumes en danger

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 03/04/2020 à 17:09 | Mis à jour le 03/04/2020 à 17:17
Photo : 370.000 étrangers travaillent habituellement à la récolte comme saisonniers en Italie| Pixabay @nadinheli22
frutta verdura italia coronavirus

La Coldiretti lance l’alarme en pleine crise du coronavirus : le manque de main d’œuvre saisonnière met à risque l’approvisionnement de la filière alimentaire et donc des supermarchés d’Italie.

 

Les rayons fruits et légumes des supermarchés pourraient restés vides. C’est l’alarme lancée par la Coldiretti, principal syndicat agricole d’Italie. Son président, Ettore Prandini, fait référence à la décision de la commission du Sénat, qui a rejeté l’amendement visant la simplification et la réintroduction des vouchers dans le décret Cura Italia, qui permettraient selon lui, de garantir la récolte des fruits et légumes dans les campagnes.

Urgence nationale

« Toute la filière alimentaire vit une situation exceptionnelle, engagée en première ligne à garantir la nourriture nécessaire à toutes les familles italiennes. Mais elle risque de manquer si des mesures extraordinaires ne sont pas prises pour assurer la présence de la main-d’œuvre dans les campagnes », souligne Ettore Prandini. Et pour cause, la fermeture des frontières a engendré la « perte » de « 370.000 travailleurs étrangers, dont dépend un quart de la production du Made in Italy alimentaire », précise la Coldiretti.
« Dans une situation d’urgence nationale, une simplification radicale du voucher agricole est nécessaire afin de permettre aux chômeurs, étudiants et retraités italiens de travailler dans les champs, dans un moment où écoles, universités et entreprises sont fermées et de nombreuses personnes en chômage partiel. Une occasion pour eux, d’intégrer un revenu propre dans les activités de récolte », affirme le président de la Coldiretti.


Un problème européen

Le problème ne concerne pas uniquement l’Italie. Tous les agriculteurs européens sont confrontés au problème de mobilité de la main-d’œuvre saisonnière. En France comme en Allemagne, les représentants des syndicats des ouvriers agricoles, ont demandé des mesures extraordinaires comme la défiscalisation des heures supplémentaires, l’embauche de chômeurs et de demandeurs d’asile ou encore l’augmentation des salaires des opérateurs du secteur.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale