Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2275

Une nouvelle raison pour visiter Vérone : les appartements du jardin Giusti

Par Aurélie Bazex | Publié le 24/06/2021 à 19:56 | Mis à jour le 25/06/2021 à 13:56
Photo : ph credits Riccardo Gasperoni
le jardin Giusti

Vous connaissiez le jardin Giusti du XVIème siècle, étape du « Grand Tour » à Vérone ; il est maintenant possible de visiter les appartements qui donnent sur ce jardin, ses cyprès, fontaines et grottes. Modifiés et restructurés au fil des années, ils témoignent de l’art de vivre des grandes familles véronaises du XXème siècle entre représentativité, souvenirs, modes et modernité.

 

jardin à l'italienne à Vérone
ph credits Riccardo Gasperoni

L’un des plus beaux exemples de jardin à l’italienne

Créé au XVIème siècle par Agostino Giusti dont la famille originaire de Toscane s’était installée à Vérone un siècle plus tôt, le jardin s’inspire des jardins des Médicis, référence de l’époque en la matière. Peu de fleurs, buissons ou essences exotiques, l’attention est portée sur l’architecture, la mythologie et les références au monde classique : grottes, fontaines, statues, vestiges romains et belvédères ont la part belle.
Le jardin suit un plan géométrique. A gauche de l’allée de cyprès amenant à la grotte et au belvédère principal, on admire les statues des déesses Diane et Vénus, d’Apollon, d’Adonis et du Titan Atlas. A droite de cette même allée, le labyrinthe de haies où l’on peut encore se perdre a été ajouté au XVIIIème, et est l’un des derniers en Vénétie. En haut du jardin, un gigantesque masque creusé dans la roche, qui crachait du feu lors des grandes occasions, surprend le visiteur qui pourra ensuite accéder à un promontoire avec une vue panoramique sur la ville de Vérone grâce à un passage secret dans une petite tour. Tout est créé artificiellement pour étonner et émerveiller.

 

panorama sur vérone
ph credits Riccardo Gasperoni


Come III de Médicis, Mozart, Goethe, l’empereur Joseph II, le critique d’art Ruskin et le Tsar Alexandre font partie des illustres voyageurs ayant fait étape ici. Le fameux cyprès que Goethe cite dans son Voyage en Italie, vieux de 600 ans, a été malheureusement déraciné lors des pluies torrentielles du 23 août 2020.


Les nouveaux appartements

Le palais Giusti a été construit à la même époque que le jardin. Et les appartements au 1er étage que l’on peut maintenant visiter ont été habités jusqu’au milieu des années 1980. Restructurés en 1954 à la suite des bombardements de la dernière guerre, ils sont le témoin de l’histoire véronaise : on peut y contempler dans la pièce d’entrée des plafonds de l’époque du comte Agostino Giusti ; dans le salon de superbes fresques de 1766 du peintre véronais Francesco Lorenzi, élève de Tiepolo à Venise ; dans la salle à manger très cosy des vues de Vérone inspirées du XVIIIème. Les salles d’apparat laissent place à un nouvel art de vivre où la représentation perd de son importance. Mobilier d’époque, tentures, photos de famille et plantes exotiques, dont la mode se développe début XXème, achèvent la décoration et enchantent le visiteur. Ouverts depuis plus d’un an, la visite de ces appartements complète celle du jardin en offrant par ailleurs de magnifiques vues inédites sur les parterres et la cour d’honneur du palais.

 

salle à manger appartement giusti
ph credits Riccardo Gasperoni

Les appartements et le jardin Giusti sont ouverts toute l’année sauf le 25 décembre. Comptez une demi-journée pour en faire le tour.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Milan

EDUCATION

Ecole en Italie : Comment fonctionne le système scolaire italien ?

Déroulement des cours, cycles d’instruction, écoles privées ou publiques, quelles sont les caractéristiques du système scolaire italien ? Il présente quelques différences avec l’école en France.