Lundi 26 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Où voir les plus grands chefs-d’œuvre à Milan

Par Coline Léonate | Publié le 04/01/2018 à 00:13 | Mis à jour le 04/01/2018 à 11:02
tourisme museo novecento milan

Entre art de la Renaissance, scènes bibliques et art contemporain, découvrez dans quels musées admirer les plus grandes œuvres d’art présentes à Milan.

Quarto stato Volpedo museo novecento

Giuseppe Pellizza da Volpedo Quarto Stato

Le « Quart-Etat » en français, fait allusion au Tiers-Etat, aux travailleurs de la terre, aux ouvriers, au prolétariat. Cet immense tableau, de presque 3 mètres de hauteur sur 5,45 mètres de longueur, représente de manière fidèle et très réaliste une marche d’ouvriers. Au cœur de la Révolution industrielle, vectrice de nombreux changements sociaux et économiques, l’œuvre est le fruit d’une longue réflexion du peintre. Cette toile se trouve au museo del Novecento, une version plus ancienne est exposée à la Pinacoteca di Brera.
 

ultima cena milan leonardo da vinci

Leonardo da Vinci Ultima Cena

La Cène de Da Vinci est sans doute l’un des chefs-d’œuvre les plus célèbres au monde et inspire encore de nos jours de nombreux artistes. La Cène dépeint un moment biblique crucial, celui durant lequel Jésus Christ annonce à ses apôtres la trahison de l’un d’entre eux. La scène est riche de détails et de couleurs ; la table est représentée à la manière d’une nature morte. Rendez-vous à l’Église Santa Maria delle Grazie de Milan pour admirer la fresque.
 

leonardo da vinci milan ritratto di musico

Leonardo da Vinci Ritratto di Musico

Un mystère entoure ce tableau peint en 1485 puisqu’à l’heure actuelle, l’individu représenté n’est toujours pas identifié avec certitude. Il faut attendre 1904 pour qu’un travail de restauration révèle que le papier tenu par le personnage est en réalité une partition de musique. Deux suppositions en découlent : il s’agit soit de Franchini Gaffurio, maître du Duomo, soit de Josquin Desprez, compositeur franco-flamand et contemporain de Da Vinci. Encore aujourd’hui, les spécialistes hésitent sur l’identité du sujet. Pour découvrir ce portrait, direction la Pinacothèque Ambrosienne.  
 

pieta rondanini michelangelo milan

Michelangelo Buonarroti Pietà Rondanini

Michel-Ange a créé cette ultime statue à la fin de sa vie, en prenant conscience de sa propre mortalité. Lui qui avait pour habitude de magnifier les sujets de ses peintures et sculptures, il opère un changement radical avec la Pietà Rondanini. Marie et le Christ mort y sont transposés en allégorie de la douleur et de la souffrance. L’œuvre de Michel-Ange, inachevée, est à admirer au Castello Sforzesco.  
 

hayez milan

Francesco Hayez Il bacio

Cette œuvre célèbre du peintre Francesco Hayez fait partie d’une série de cinq versions du Baiser. Cette toile romantique de 1859 représente un sujet récurrent dans les travaux de Hayez : l’amour. Ici, on pressant les adieux douloureux et la séparation des deux amants. La peinture connaît un succès grandissant, et constitue encore aujourd’hui une source d’inspiration pour les artistes. Le Baiser est visible à la Pinacothèque de Brera.
 

caravaggio milan

Caravaggio Canestra di frutta

Cette nature morte est la seule au monde identifiée avec certitude comme étant de la main du Caravage. L’œuvre est appréciée pour l’infinie précision dans la représentation de la coupe et des fruits. Réalisée à la toute fin du XVIème siècle, la toile a figuré de 1994 à 1998 sur les billets de 100.000 lires. Cette nature morte est exposée à la Pinacothèque Ambrosiana.
 

san maurizio milan

Bernardo Luini Ciclo di affreschi presso San Maurizio al Monastero Maggiore

Datant du XVIème siècle, l’église et ancienne abbaye San Maurizio al Monastero Maggiore est décorée de fresques magistrales, inspirées du style de Léonard De Vinci, dont le principal auteur est Bernardo Luini. Lui-même élève de Da Vinci, Luini a créé l’un des plus splendides cycles de fresques de la Renaissance lombarde, ce qui a valu à l’église son surnom de « chapelle Sixtine » de Milan. Les fresques ont été récemment restaurées, leur redonnant leur splendeur.
 

pinacoteca brera milan

Andrea Mantegna Cristo morto nel sepolcro e tre dolenti

Cette peinture de Mantegna est l’une des plus célèbres œuvres de la Renaissance. Elle contraste avec les autres représentations du Christ de l’époque : l’utilisation de la perspective met en avant ses stigmates et blessures tout en plaçant le corps au plus proche du spectateur. Ainsi, la composition du tableau et ses couleurs rajoutent une dimension émotionnelle et expressive à la toile. Elle est visible à la Pinacoteca di Brera.

 

museo poldo pezzoli milan

 

Piero del Pollaiolo Ritratto di giovane donna

Symbole de la Casa Museo Poldi Pezzoli où elle est exposée, cette œuvre de Del Pollaiolo est l’un des portraits de profil les plus connus de la Renaissance italienne. Le peintre, spécialiste en la matière, a réalisé trois autres toiles du même genre aux alentours des années 1470.
 

piero della francesca milan

Giorgio De Chirico Bagni Misteriosi

Œuvre magistrale symbolisant la créativité et l’univers unique de Giorgio De Chirico, la Fontaine des bains mystérieux trône dans jardin du Palazzo dell’Arte où se trouve le musée de la Triennale, voisin du Parc Sempione. Le thème des Bagni Misteriosi est récurrent dans les travaux de De Chirico, puisqu’il a réalisé plusieurs tableaux et lithographies sur le sujet.
 

piero della francesca milan

Piero della Francesca Pala Montefeltro

Réalisée pendant la deuxième moitié du XVème siècle, cette peinture représente une Vierge à l’enfant aux dimensions monumentales : près de 250 centimètres de hauteur pour 150 centimètres de largeur. Outre les nombreux détails des personnages, notamment dans les visages et tissus des vêtements, c’est le travail de perspective en arrière-plan, méticuleux et précis, qui a rendu l’œuvre célèbre.
 

hangar bicocca milan

Anselm Kiefer I sette Palazzi Celesti

Sept tours et cinq tableaux de grandes dimensions constituent l’exposition permanente du Hangar PirelliBicocca. Entre poésie, philosophie, nature et histoire, les toiles s’ajoutent aux tours, I sette Palazzi Celesti pour composer une œuvre singulière. Elle illustre la volonté de l’Homme à vouloir atteindre les cieux et les Dieux au travers d’ouvrages architecturaux toujours plus imposantes, toujours plus hautes.

Ebe oeuvre d'art milan

 
Antonio Canova Ebe

Cette statue en marbre du fameux sculpteur Antonio Canova représente la déesse Hébé, fille d’Héra et Zeus, dans son rôle d’échanson des Dieux de l’Olympe. Connu pour ses bas-reliefs, Antonio Canova a réalisé une série de sculptures représentant la déesse Hébé, au fil du XIXème siècle.
 

 

0 CommentairesRéagir

Actualités

DÉBAT

Présence féminine dans les conseils d’administration des entreprises

Si en France comme en Italie, la route pour l’égalité homme-femme au travail est longue, un signe d’encouragement arrive ces dernières années. Débat organisé par la CCI France Italie.

Sur le même sujet