Le Prix Guimet remis à Fang Fang, autrice chinoise engagée

Par Adèle Hourdin | Publié le 05/02/2021 à 16:30 | Mis à jour le 05/02/2021 à 17:24
Funérailles molles guimet

A l’occasion de son prix littéraire, le Musée national des arts asiatiques - le musée Guimet - a récompensé l’autrice chinoise Fang Fang pour son roman engagé Funérailles Molles. Un engagement pour la liberté d’expression.

Pour sa quatrième édition, le prix Emile Guimet a récompensé le roman Funérailles Molles, de l’autrice chinoise Fang Fang. Le sujet abordé par le roman est tabou en Chine : la Réforme agraire conduite en 1950 par le régime de Mao. A travers le récit d’une vieille dame qui n’a aucun souvenir d’un événement traumatique subi pendant sa jeunesse, Fang Fang réalise un travail autour de la mémoire qu’elle résume par ces mots: « vaut-il mieux se souvenir du passé ou l’oublier à jamais? ».

Censurée en Chine

Depuis 2017, Fang Fang est placée sous résidence surveillée à Wuhan où ses oeuvres sont censurées : son roman et son journal de confinement sont aujourd’hui interdits en Chine. Seules deux éditions publient son livre dans le monde, à Taïwan et en France. Sous la direction d’Aurélie Filipetti, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, le jury a tenu a récompenser Fang Fang pour son oeuvre et son engagement pour la liberté d’expression. 

 

adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale