Samedi 20 juillet 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La musique « made in France » bat des records à l’international

Par Alhéna Domela | Publié le 03/07/2019 à 07:00 | Mis à jour le 03/07/2019 à 10:31
musique française exportation international Bureau Export

Le Bureau Export vient d’évaluer le volume économique de la filière musicale française à l’international pour l’année 2018. Avec une progression de 50% depuis 2010, le chiffre d’affaires dépasse les 300 millions d’euros.

A Neuilly-sur-Seine, au sein de l’auditorium De Bussy-Ravel de la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (Sacem), l’heure du bilan a sonné. Marc Thonon, directeur général du Bureau Export, fait le point sur les résultats économiques de la filière musicale française internationale. « 2018 restera une année marquante : pour la première fois, le chiffre d’affaires de la filière musicale française à l’export franchit le cap des 300 millions d’euros », annonce-t-il. Soit une augmentation des revenus de 6,7%, tous métiers confondus.

L’année 2018 se résume en 4 chiffres (hors chiffre d’affaires global) :

  • La musique française exportée à l’international a permis aux producteurs phonographiques de remporter  80 millions d’euros de revenus. 
  • Les revenus de synchronisation pour les éditeurs musicaux français s’élèvent à 17 millions d’euros.
  • Plus de 4.000 concerts ont été exportés par des producteurs de spectacles français à l’international.
  • 67% des revenus des ventes de musique enregistrée sont issus du streaming.

Trois points majeurs expliquent la croissance exceptionnelle des revenus. 2018 représente le basculement dans le digital : le streaming réalise plus de la moitié du chiffre d’affaires à l’export des ventes de musique enregistrée (+24% par rapport à 2017). Les « live » remportent de plus en plus de succès auprès du public à l’étranger, avec une croissance de 3% en 2018. La synchronisation a également permis de faire connaître la musique française au-delà des frontières à travers le cinéma, la télévision et la publicité. 

 

Où s’exportent la musique et le savoir-faire français ?

La musique française a la cote. Ces chiffres très positifs témoignent de « l’attractivité particulière des artistes made in France dans un paysage mondial extrêmement concurrentiel », explique Marc Thonon. Elle remporte un très grand succès en Europe, premier territoire d’export, avec des revenus avoisinant les 200 millions d’euros. Des pays tels que l’Allemagne, la Belgique, la Suisse et le Royaume-Uni sont particulièrement friands de la musique « made in France » et représentent à eux seuls la moitié du chiffre d’affaires en Europe (hors France).

La filière musicale française ne franchit pas uniquement les frontières, elle traverse aussi les océans. L’Amérique du Nord représente en effet le deuxième marché pour la France en rapportant 60 millions d’euros. Elle rencontre également un succès grandissant en Asie (22,5 millions d’euros de revenus). « Plus que jamais, l’export devient central dans le modèle économique de ces professionnels français dont le terrain de jeu est désormais le monde », constate le directeur de Bureau Export.

Les palmarès

En 2018, 37 artistes ont reçu une certification export. 37 singles et 36 albums ont également obtenu cette distinction. Le nombre de certifications reçues en 2018 est stable par rapport à l’année précédente mais il comporte davantage de styles musicaux différents. « C’est magique toute cette diversité ! », s’enthousiasme Marc Thonon. Musique classique, électronique, urbaine, jazz… Tous ces styles trouvent leur place à l’international.

TOP 5 des singles exportés à l’international

1. « Seve » de Tez Cadey, 58 fois diamant (Sony Music France)

 

2. « Mi Gente » de Willy William & J. Balvin, 13 fois diamant (Scorpio Music)

 

 

3. « 2U » de David Guetta (ft. Justin Bieber), 10 fois diamant (Warner Music France / What A Music)

 

 

4. « Don’t be so shy » d’Imany (Filatov & Karas Remix), 8 fois diamant (Think Zik!)

 

 

5. « Sunset lover » de Petit Biscuit, 7 fois diamant (Petit Biscuit Music)

 

 

TOP 5 des albums exportés à l’international 

  1. « 7 » de David Guetta , 2 fois diamant (Warner Music France / What A Music)
  2. « Mon cœur avait raison » de Maitre Gims, diamant (Sony Music France)
  3. « The wandering of the avener » de The Avener, 3 fois platine (Universal Music France)
  4. « Nat King Cole & me » de Grégory Porter, 3 fois platine (Universal Music France)
  5. « Currency of a man » de Melody Gardot, 2 fois platine (Universal Music France)

 

Nous vous recommandons

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

André de Gatineau sam 06/07/2019 - 20:59

Ya pas vraiment rien à être fier. L'article semble démontrer par ses extraits vidéos qu'on exporte des tounes "Made in France" en anglais. Ici on parle de marchandise, pas de la culture, encore moins de la langue française. Du point de vue culturel, il faudrait parler de la disparition du français dans les médias. Les films produits en français, en France emploient systématiquement des chansons avec les paroles, sinon les refrains en anglais. Les réalisateurs semblent choisir des chansons de catalogues anglais dont les droits coûtent surement moins cher que ceux des catalogues francophones. Les chansons ou les films francophones qui ne font qu'imiter la culture anglaise, ou démontrent un complexe culturel envers la culture anglaise n'ont aucune cote dans les pays anglos-saxons. Il faut que les chansons et les films assument leur culture pour que ça passe, sinon on vend son âme au diable et on produit tout en anglais. La "French touch" n'est pas une expression anglaise. Il n'y a qu'en France qu'on utilise cette expression. De plus, le terme "Frenchie" ne s'emploie que dans le sens péjoratif. Bref, la France a besoin d'aide pour promouvoir la culture francophone à l'international. Mieux vaut laisser ce travail à la Belgique, le Canada et l'Afrique.

Répondre
Commentaire avatar

finfilo jeu 04/07/2019 - 08:23

Oui je suis d'accord avec vous. Quel dommage !!!!! Si vous voulez écouter un chanteur Français qui chante en Français et qui n'a pas de label pour se faire entendre, écoutez :"Cœurdialement" Album de Michel GARANCE www.michelgarance.bandcamp.com à bientôt Michel votre fidèle lecteur

Répondre
Commentaire avatar

Pepita mer 03/07/2019 - 15:55

bonjour, Merci pour cet article très instructif. Heu... une petite remarque. Claude n'avait pas de particule.... Cordialement

Répondre
Commentaire avatar

Arianeminos mer 03/07/2019 - 10:21

Fantastique news pour la musique française, vraiment! Juste très triste qu’aucun de ces artistes ne chante...en français. Christine and the Queens est l’une des rares à chanter en français et en anglais, quel dommage que les autres ne s’y risquent pas!

Répondre

Société

Melbourne Appercu

'Moins de pression': Instagram cache le nombre de 'like' en Australie

Le réseau social Instagram cache depuis hier jeudi le nombre de "j'aime" ou "like" sous les photos de ses utilisateurs, basés en Australie, Nouvelle-zélande et quatre autres pays.

Culture

New York Appercu
#WomenInCulture

Quand le féminisme français se dessine à New York

Les ventes de BD et romans graphiques francophones rencontrent un franc succès aux États-Unis, et en particulier à New York. Une réussite en partie attribuable aux femmes.

Voyage

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.