Jeudi 22 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Macron et Sánchez prônent des "centres fermés" pour les migrants

Par Alexandra Pichard | Publié le 24/06/2018 à 18:33 | Mis à jour le 24/06/2018 à 18:54
Photo : Elysée
sanchez macron paris

Emmanuel Macron et Pedro Sánchez se sont réunis à Paris ce samedi, à l’occasion de la première visite internationale du nouveau président espagnol.

 

Tous deux se sont mis d’accord sur la création de "centres fermés" pour migrants, répartis sur le sol européen, financés par l’Union européenne. Cela dans le but de résoudre de manière "rapide et efficace" la nouvelle crise migratoire en Méditerranée, surtout en Italie. Ces centres seraient en accord avec les garanties humanitaires prônées par les associations spécialisées et les Nations Unies. Les situations des migrants y seraient étudiées individuellement, pour savoir si l’asile leur est accordé ou dans le cas contraire, les "accompagner" jusque dans leur pays d’origine. 

Dans le contexte de la récente crise politique et humanitaire de l’Aquarius, le bateau qui transportait des migrants et qui a finalement débarqué à Valence, le sujet de la crise migratoire a occupé plus de la moitié de l’entrevue entre les deux présidents. Macron a assuré qu’Angela Merkel, la chancelière allemande, appuyait également le projet, pour former ce qu’il voit comme un front européiste de l’UE, face aux postures plus populistes et nationalistes de certains autres pays. Il a également souligné la nécessité de "partager une stratégie pour combattre efficacement et avec humilité" cette crise. 
Sánchez a quant à lui insisté sur l’importance d’impliquer l’Italie dans cette alternative, qui s’est montrée réactionnaires et clairement contre l’idée d’accueillir plus de migrants durant les dernières semaines. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.  

Sur le même sujet