Mardi 4 août 2020

Le Stade Vicente Calderon est mort, vive le quartier Mahou-Calderon !

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 08/07/2020 à 12:09 | Mis à jour le 08/07/2020 à 12:14
Photo : DR
mahou calderon

La démolition totale du stade Vicente Calderón vient de conclure. Ce lieu emblématique de l’Atletico de Madrid, où tant de footballeurs français ont joué, va faire place à une nouvelle zone urbaine de presque 200.000 m2 au bord de la rivière Manzanares. 


Après 17 mois de travaux, le démantèlement du stade Vicente Calderon est une réalité. Avec le retrait de la dernière tribune de ce qui fut la demeure pendant un demi-siècle du célèbre club de football Atlético de Madrid, les travaux longs et complexes qui avaient débuté en février 2019 sont terminés.

Inauguré en 1966, le stade Vicente Calderón a accueilli son dernier match en 2017. Au cours de ces années, l’Atlético de Madrid aurait pu entonner sans problème la Marseillaise. En effet, de nombreux Français ont porté le maillot rouge et blanc, certains même de père en fils ! Ainsi, et sans les énumérer tous, les supporters des deux côtés des Pyrénées pourraient citer Jean-François Larios, Jean-François Hernández, ainsi que, plus tard ses enfants Lucas et Theo, Peter Luccin, Sinama-Pongolle, Grégory Coupet, Josuha Guilavogui, Antoine Griezmann, Kevin Gameiro ou Thomas Lemar.

 

stade vicente calderon
Creative Commons 4.0 Diario de Madrid
https://es.m.wikipedia.org/wiki/Archivo:Aprobado_el_nuevo_%C3%A1mbito_Mahou-Calder%C3%B3n_(01).jpg


Transformation profonde du paysage urbain

La conclusion de ces travaux de démolition, loin d'être une fin, constitue plutôt le début d'un grand avenir pour cette zone de la capitale à laquelle l'Atlético de Madrid restera toujours lié. Le stade Vicente Calderón fera toujours partie de la mémoire sentimentale de la ville et pour cela le futur parc, qui se trouvera à l’endroit même où se situait le terrain de foot, portera le nom du club. 

Le projet de développement urbain de Mahou-Calderón signifie une transformation profonde de cette zone, qui compte une superficie totale de 193.800 m2. Situé au bord de la rivière Manzanares, en face de Madrid Río, un immense espace urbain composé de logements, d’équipements et de grands espaces verts commencera bientôt à prendre forme.

 

 


Déjà plus de 5.000 euros le m2

Ce nouveau quartier sera situé sur la dernière grande offre de terrains susceptibles d'être aménagés dans la M-30, une condition qui a fait du projet un véritable régal pour les investisseurs. En fait, l'appétit des promoteurs et autres coopératives a été tel que les parcelles disponibles ont très vite été achetées. Environ 1.300 logements seront construits, dont 10% seront cédés à la mairie de Madrid pour des logements sociaux. Les premiers appartements vendus sur plan ont atteint un prix moyen de 5.000 euros le mètre carré.

Parallèlement à la démolition du stade, les travaux d'aménagement de la zone se sont poursuivis et seront terminés à la fin de l'année. Il est également prévu que les premiers bâtiments puissent commencer à être construits en septembre. La prochaine étape sera la couverture du tronçon de la M-30 qui passait sous la tribune du stade. Ces travaux pourraient commencer à la fin de cette année ou au début de 2021, pour finaliser d'ici la fin de l'année 2022. 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bombay Appercu
CULTURE

Le saviez-vous : l'Inde est à l'origine du tissu provençal

Le textile est à l’origine d’un lien historique entre l’Inde et la Provence et notamment Marseille. Retour sur les cotonnades indiennes et la naissance du tissu provençal.

Sur le même sujet