Législatives 2022: de grandes disparités dans la péninsule ibérique

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 20/06/2022 à 13:55 | Mis à jour le 20/06/2022 à 17:01
Photo : CC
elections france vote espagne

Les urnes ont donné leur verdict dimanche soir et les Français de la 5ème circonscription ont choisi Stéphane Vojetta pour les représenter à l'Assemblée nationale. On note cependant de fortes disparités selon les pays et les régions.

 

 

Pour ces élections, 105.032 Français étaient inscrits sur les listes électorales dans la péninsule ibérique. Au 2ème tour, un total de 27.265 personnes ont voté, ce qui représente un taux de participation de 25,96%. C'est nettement mieux qu'en 2017, avec 13,54% des voix mais beaucoup moins qu'en France, même si la métropole a connu une abstention record de 54%. Il est intéressant également de noter que plus de 78% des voix procédaient du vote par internet.

Trois des quatre pays votent clairement Vojetta

Pour rappel, la 5ème circonscription est formée par l'Espagne, l'Andorre, Monaco et le Portugal. Trois pays ont clairement leur préférence. Ainsi, en Andorre, 36,76% des électeurs français ont choisi Renaud Le Berre, tandis que 63,24% ont préféré Stéphane Vojetta.

 

Il en est de même au Portugal, où Stéphane Vojetta récolte 67,93% des voix, et Renaud Le Berre, 32,07%. À Monaco, les pourcentages sont encore plus tranchés, avec 28,63% et 71,37% pour Renaud Le Berre et Stéphane Vojetta respectivement.

En Espagne, des résultats plus nuancés

Quant à l'Espagne, les résultats sont plus nuancés, et bien différents selon les régions. C'est ainsi qu'au Nord, en Catalogne et au Pays Basque, c'est Renaud Le Berre qui est sorti le premier. Au pays Basque, il a obtenu 51,70% et en Catalogne, 52,38%. En revanche, à Madrid, qui regroupe le reste, c'est Stéphane Vojetta qui arrive en première position avec 58,39% des voix, contre 41,61% pour Renaud Le Berre.

 

Au total, les résultats définitifs donnent 57,26% et 42,74% des voix pour Stéphane Vojetta et Renaud Le Berre respectivement.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale