Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La feria de los colegios, à Madrid les 24 et 25 février

Par Camille Guil | Publié le 18/01/2018 à 14:00 | Mis à jour le 18/01/2018 à 15:00
feria de los colegios

L’événement phare pour les étudiants revient en Espagne et notamment dans la capitale le week-end du 24 et 25 février. Organisé au Museo del Ferrocarril, il accueillera 1.500 écoles, publiques ou privées. De nombreuses écoles étrangères seront également présentées, venant des Etats Unis, du Canada, d’Irlande, de Suisse ou du Royaume Uni avec le prestigieux King’s College. L'Ecole Saint-Louis des Français, située à Pozuelo, sera elle aussi présente. L’occasion pour les parents qui cherchent une école pour leurs enfants de discuter de critères d’admission, de programmes bilingues ou encore d’échanges internationaux. Même chose pour les écoles à l’étranger, avec toutes les informations concernant l’enseignement spécifique au pays d’accueil, le budget à prévoir ou encore l’âge à partir duquel les enfants peuvent partir. Un espace pour les plus jeune sera mis en place pour permettre aux parents de visiter les écoles sereinement. Le samedi 24 février, le salon est ouvert entre 11h et 14 puis de 16h à 20h. Le lendemain, il sera ouvert uniquement de 11h à 15h.

Plus d'informations : http://laferiadeloscolegios.com/colegios-madrid/

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DIPLOMATIE

Espagne-Cuba, 500 ans après

Le roi d’Espagne, Felipe VI de Bourbon, et la reine Leticia, sont en visite d’Etat à Cuba cette semaine pour commémorer les 500 ans de la fondation officielle de la ville de La Havane.

Entreprise

TECHNOLOGIES

V. Rosso, (ex BlaBlaCar): "Consentio est le WhatsApp du commerce"

Derrière Consentio, la plate-forme numérique qui vient révolutionner la commercialisation de l’un des secteurs phares de l’économie espagnole, celui des fruits et légumes, se trouvent deux Français

Expat Mag

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Sur le même sujet