TEST: 2271

Poisson d'avril en France, jour des Saints Innocents en Espagne

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 31/03/2022 à 16:00 | Mis à jour le 31/03/2022 à 17:19
Photo : Une "victime" d'un poisson d'avril /© Benoît Prieur Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0
Un petit garçon avec un poisson d'avril accroché dans le dos

La France a son poisson d'avril et l'Espagne ses Saints Innocents. L'une est au début du printemps et l'autre à la fin de l'année. Les Français accrochent un poisson en papier dans le dos et en Espagne, un petit bonhomme. Toutes les deux, cependant, ont un point en commun: les blagues et canulars de tout genre. Mais d'où viennent ces coutumes? Lepetitjournal fait le point.

 

Il existe plusieurs théories autour du 1er avril, mais la plus plausible est liée à notre histoire de France. Si nous prenons la machine à remonter le temps, on se retrouve en 1564, en pleines guerres de religion. Le jeune roi Charles IX de France, en compagnie de sa mère Catherine de Médicis, voyage sur ses terres et découvre avec effroi que de nombreuses villes changent d'année à des dates différentes.

1er janvier, jour de l'an partout en France

Ainsi, par exemple, la nouvelle année commençait à Noël à Grenoble et à Lyon, mais à Vienne (dans l’Isère), c'était le 25 mars et à Paris le jour de Pâques. Charles IX décide donc de mettre un peu d'ordre dans ce chaos et promulgue l’édit de Roussillon qui fixe au 1er janvier le début de la nouvelle année pour tout le royaume de France.

 

Avant lui, l'empereur Charles Quint avait déjà adopté cette décision et quinze ans plus tard, en 1582, le pape Grégoire XIII instaurera le calendrier grégorien pour l’ensemble du monde catholique, toujours en vigueur, et qui remplaça le calendrier julien, établi par Jules César.  

Pourquoi le 1er janvier ?

Elle correspond, dans la tradition catholique, à la circoncision de Jésus, huit jours après sa naissance. Et le poisson d'avril dans tout ça? On y arrive. Avant cet édit de Roussillon, les Français vivaient au rythme du calendrier julien, qui commençait l’année le 25 mars, aux premiers jours du printemps. Or, pour fêter la nouvelle année, la tradition voulait que l'on se fasse des cadeaux. Les festivités se terminaient le 1er avril.

 

Pendant de nombreuses années, cependant, beaucoup n'étaient pas au courant de ce changement, ou refusaient de l'accepter – comme pour les protestants- et continuaient donc à célébrer le Nouvel An avec l'arrivée du printemps. Au fil du temps, les gens ont commencé à se moquer d'eux en fêtant le passage à la nouvelle année "pour rire" et ce, en faisant des blagues et des farces. Il est également devenu populaire d'accrocher un morceau de papier en forme de poisson au dos des "victimes". "Poisson d'avril!" était né.

Et pourquoi un poisson?

La date du 1er avril est plus claire, mais justement, pourquoi un poisson? Dans ce cas-là, en revanche, il existe différentes théories.

 

Pour les chrétiens, cette période correspond à la fin du carême, lorsque le poisson était la seule "viande" autorisée. Le poisson d'avril pourrait ainsi représenter la fin de cette période austère. Le rire et les plaisanteries étaient à nouveau possibles.

 

D'ailleurs, toujours comme référence religieuse, le poisson était au début de la chrétienté le symbole qu'utilisaient les chrétiens pour se reconnaitre.

A la pêche aux farces

Une explication plus prosaïque pourrait être que le 1er avril coïncidait avec l'ouverture de la pêche et que les moqueries venaient du fait qu'au début de cette période, les pêcheurs rentraient souvent bredouilles.

 

Des petits bonhommes en papier / freepik.es

 

April Fool's day!

Dans d'autres pays qui fêtent également le 1er avril, il n'y a pourtant pas de poisson! Ainsi, dans les pays anglophones tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, on parle du "April fool’s day", le "jour du fou d’avril", qui pourrait avoir un lien avec la "fête des fous" célébrée autour du 28 décembre à la fin du Moyen-Âge en Europe.

Pour nos voisins Allemands, cette journée s’appelle le « Aprilscherz » mais le symbole du poisson n’est pas utilisé non plus, tout comme les Finlandais et les Norvégiens. Quant aux pays lusophones comme le Portugal ou le Brésil, ce jour se nomme le "dia das mentiras" autrement dit "jour des mensonges".

28 décembre, jour des Saints Innocents

Enfin, en Espagne et en Amérique Latine, le 1er avril est un jour comme les autres. L'équivalent est le "Dia de los Santos inocentes", à savoir le jour des Saints innocents. Il est fêté le 28 Décembre et représente le massacre des enfants de moins de deux ans de Béthléem, en Judée, ordonné par le roi Hérode afin de se débarrasser du nouveau-né Jésus de Nazareth.

 

Malgré son origine qui provient d'un épisode tragique de l'histoire ancienne, ce jour-là, les gens cherchent toutes les occasions possibles pour se faire des farces ou se moquer de leurs proches et, comme en France avec les poissons, ils essaient d'accrocher dans le dos de petits bonshommes en papier (on comprend mieux pourquoi). De même, les médias espagnols jouent d'ingéniosité pour lancer de fausses nouvelles, des fake news, mais celles-là, pour rire…

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

MGP sam 02/04/2022 - 10:27

Intéressant!!

Répondre
À lire sur votre édition locale