TEST: 2271

L’enterrement de la sardine: une drôle de fête carnavalesque unique en Espagne

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 28/02/2022 à 12:00 | Mis à jour le 01/03/2022 à 11:47
Photo : lepetitjournal.com
affiche annonçant l'enterrement de la sardine, en espagne

Le carnaval est une festivité que l’on retrouve dans le monde entier. En revanche, l’enterrement de la sardine est une fête que l’on ne peut voir qu’en Espagne et en Amérique Latine. Quelles sont les origines de cette curieuse célébration qui annonce la fin du carnaval ?

 

L'enterrement de la sardine est une cérémonie annonçant la fin du carnaval dans diverses régions d'Espagne et d'Amérique latine. Son origine n'est pas claire car il existe plusieurs versions. Certains attribuent cette célébration à la tradition, il y a plus de trois siècles à Madrid, d'enterrer un cochon coupé en deux, appelé "cerdina". Cette tradition s'est répandue dans le reste de l'Espagne, d’où sa confusion avec le mot "sardina".

Une autre version situe son origine à Murcie, lorsqu'un groupe d'étudiants, au milieu du XIXe siècle, a parcouru les rues de la ville la dernière nuit du carnaval, vêtu de tuniques noires, et portant un cercueil avec une sardine à l'intérieur. Ils ont fini par brûler ce cercueil et c'est là que serait née la tradition.

Les carnavals et l’enterrement de la sardine ont lieu partout en Espagne

L’enterrement de la sardine consiste généralement en un défilé carnavalesque qui parodie une procession funéraire et qui culmine avec l'incinération d'une figure symbolique, représentant généralement une sardine. Dans certaines régions, ce sont des veuves en noir qui pleurent désespérément la sardine "défunte".

La fin tragique de la sardine diffère également, puisque dans certains endroits, elle est brûlée sur un bûcher, et dans d’autres, tout simplement enterrée. La sardine peut également finir jetée à la mer pour garantir la répétition du carnaval l'année suivante. 

Indépendamment de comment finit la pauvre bête, le symbole de la sardine représente la débauche et le vice des festivités pendant le carnaval. Sa fin est le retour à l'ordre. Cette tradition était aussi liée à l'interdiction de manger de la viande pendant le Carême. L'enterrement carnavalesque de la sardine, à la différence du mardi-gras français, est traditionnellement célébré le mercredi des Cendres

A Murcie, une tradition déclarée d'intérêt touristique international

Contrairement aux autres festivités en Espagne et en Amérique Latine, l'enterrement de la sardine à Murcie est célébré la semaine après Pâques. Cette fête est l'une des plus importantes au monde et a été déclarée d'intérêt touristique international. On y découvre le triomphe de "Don Carnal" sur "Doña Cuaresma", autrement dit, le triomphe de la fête et des réjouissances sur la repentance et l'ordre. Les festivités de Murcie comprennent un défilé spectaculaire de feu et de chars, de dragons et de créatures mythologiques où des tonnes de jouets sont lancés. Le festival se termine par une énorme "falla" en forme de sardine géante, qui est brûlee, et enfin par un feu d'artifice. 

A Barcelone ou aux Baléares, une grande "sardinada"

A signaler que cette année, et pour la première fois depuis deux ans, les carnavals et l’enterrement de la sardine ont lieu partout en Espagne. Rien de plus festif et drôle que cet enterrement. A Barcelone ou aux Baléares par exemple, après avoir brûlé la sardine, on se "console" avec une grande "sardinada".

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale