Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rassemblement Alumni des Grandes écoles et de l'ENA en Espagne

Par Vincent GARNIER | Publié le 18/06/2019 à 16:06 | Mis à jour le 18/06/2019 à 16:13
Photo : lepetitjournal.com
Rassemblement Alumni Ecoles Françaises Espagne

Lundi à la Résidence de France à Madrid se sont réunis, à l'invitation de l'Ambassadeur de France en Espagne Jean Michel Casa, 150 anciens élèves des Grandes écoles françaises et de l'ENA.

 

La rencontre, impulsée par le RAGEFE, un réseau informel d'une quinzaine d'écoles et représentant près de 1500 alumni sur le territoire, a été l'occasion de resserrer les liens entre les anciens élèves et l'Ambassade, notamment pour faire valoir l'excellence de l'éducation à la française. "Je veux vous exprimer l'importance que j'accorde à vos réseaux et à leur action au service de la relation franco-espagnole" a déclaré l'Ambassadeur.

 

Rassemblement Alumni Ecoles Françaises Espagne
Photo Institut français d'Espagne

Lancé il y a 5 ans, le Rassemblement des Alumni des Grandes Ecoles Françaises en Espagne (RAGEFE) vient remplir un certain vide en la matière, et combler un retard évident par rapport aux puissants réseaux anglo-saxons présents de par le monde. Le souci des institutions françaises de rétablir le contact avec leurs anciens élèves rencontre un succès contrasté, en fonction des spécialités, des secteurs, ou des zones géographiques. La plateforme mondiale France Alumni, réseau d’anciens étudiants de l’enseignement supérieur français créé par Campus France en 2014 compte quelque 500 membres en Espagne, sur les plus de 268.400 recensés dans 121 pays. Les chiffres peuvent être améliorés et les synergies entre initiatives publiques et associatives sont appelées à se multiplier. "Certaines écoles entretiennent en Espagne des réseaux très denses, à l'instar de l'ESCP ou des Arts et métiers qui comptent plusieurs centaines d'alumni chacune", commente Erwan Basnier, fondateur du RAGEFE. Les accords entre écoles espagnoles et françaises et les double-diplômes délivrés par certaines structures constituent l'une des clés de la masse critique d'anciens élèves répertoriés dans le pays. On recense plus de Gadz'Arts que d'Enarques en Espagne, du fait de l'accord qui lie les Arts et Métiers et Politecnica.

 

Nous avons besoin de vous pour ouvrir et appuyer ces nouveaux chantiers, que vous apparteniez à l'administration ou au secteur privé

 

Des Enarques, ils étaient quelques uns à être venus participer à la réunion ce lundi. L'Ambassadeur de France en est un, il s'est réjoui que la rencontre ait été l'occasion de les associer à la dynamique du RAGEFE. "On est peu nombreux", admettait l'une d'entre eux, "c'est une bonne chose de pouvoir ouvrir nos réseaux". "Les anciens de l'ENA constituent, en particulier, un appui fondamental pour les intérêts de nos relations bilatérales", a estimé Jean Michel Casa lors de son allocution, relevant "des références et un souci partagé de servir le bien commun, la collectivité et les citoyens", autant d'éléments participant à "l'approfondissement des relations franco-espagnoles et du projet européen". Evoquant la relation bilatérale, Jean Michel Casa a déclaré à l'ensemble de l'assistance : "Nous avons besoin de vous pour ouvrir et appuyer ces nouveaux chantiers, que vous apparteniez à l'administration ou au secteur privé".

 

L'Espagne est la première destination des étudiants français en Erasmus

 

Et de rappeler : "Nous sommes des partenaires privilégiés dans les domaines éducatif, universitaire et culturel. Plus de 5.000 accords Erasmus lient désormais nos universités, et les double-diplômes ou diplômes conjoints se multiplient (plus de 225 déjà). L'Espagne est la première destination des étudiants français en Erasmus. Nous pouvons aller plus loin, en stimulant les projets communs en recherche, pour répondre notamment aux défis de la révolution numérique ou du développement durable. Nous devons aussi réfléchir au développement des formations professionnelles conjointes, pour s'adapter aux besoins des entreprises qui travaillent dans les deux pays, et à l'amélioration de la connaissance mutuelle de nos langues. Enfin, les coopérations transfrontalières peuvent être sans doute encore davantage sollicitées, pour tirer tout le parti possible de nos proximités territoriales."

 

Rassemblement Alumni Ecoles Françaises Espagne
Photo Institut français d'Espagne

Accompagnant ces lignes directrices, le RAGEFE devrait poursuivre son action au cours des mois à venir, en privilégiant une intégration progressive des meilleures grandes écoles (elles sont actuellement 16 à faire partie du regroupement), toujours selon des critères d'excellence, toujours, aussi, en protégeant l'indépendance du réseau et son aspect informel et agile. Récemment les Alumni de Dauphine, l'école des Ponts et Chaussées ou l'ENS se sont joints au réseau. "Nous œuvrons pour poursuivre notre agrandissement, sans savoir vocation à intégrer les alumni de toutes les écoles, mais avec la volonté d’accueillir les associations ou regroupements d’alumni des meilleures écoles de commerce, d’ingénieurs lorsqu’ils existent", décrypte Erwan Basnier. Tandis que les rencontres trimestrielles continueront à être organisées autour de thématiques dominées par les alumni membre du regroupement, la relance du Prix Alumni est aussi à l'ordre du jour. Elle devrait se concrétiser par la désignation d'un second lauréat, au printemps / été 2020.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l

Sur le même sujet