Mujeres Avenir présente le dernier ouvrage de l'auteur Susana Frouchtmann

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 29/06/2022 à 14:30 | Mis à jour le 02/07/2022 à 10:17
vue d'ensemble des assistants à la présentation du livre

Grand succès pour la dernière activité de l'association Mujeres Avenir avant l'été, qui a réuni au Club Financiero Genova une cinquantaine de personnes. Il faut dire que le choix du roman était judicieux.

 

L'association d'amitié hispano-française, Mujeres Avenir, a en effet présenté cette semaine le nouveau livre de l'écrivain et journaliste Susana Frouchtmann "A través de un bosque de Magnolios", un roman qui raconte les événements historiques et politiques de 80 ans, de la guerre civile en Espagne à la guerre des Balkans, et la façon dont ils ont pesé sur la quête de liberté des femmes européennes.

 

image en noir et blanc du livre avec des femmes dans les années 20

 

L'événement a été présenté par Rebeca Ávila, vice-présidente de Mujeres Avenir, qui a souligné qu'"il s'agit d'un ouvrage qui reflète la lutte continue des femmes, la recherche de la liberté, l'importance de la responsabilité individuelle et la nécessaire éducation humaniste, avec un style délicat et descriptif, et qui est très bien accueilli par les lecteurs, comme ce fut le cas pour son livre précédent, une compilation des biographies de 10 femmes qui se sont distinguées au cours de l'histoire".

 

des membres de mujeres avenir et l'auteur du livre posent pour la photo
Susana Frouchtmann (en visio), Lola Gavarrón, Paula Perera Bordes, Lidia Concustell Humet, María Luisa Samaranch, María Luísa de Contes et Rebeca Ávila

 

Ce récit complexe est une réflexion sur la croissance et la recherche de soi, l'amour et les déchirements, le mariage, les différences sociales, les relations familiales, le combat des femmes, la passion, l'amitié, la trahison, la vieillesse et la mort. C'est aussi un hymne à la nature, à la culture et à la poésie et un adieu nostalgique et définitif au "monde d'hier".

 

L'auteur, écrivain et journaliste Susana Frouchtmann a rappelé, lors de la cérémonie de présentation au Club Financiero Génova de Madrid, comment "le roman est une dénonciation du manque de liberté des femmes européennes au cours des cent dernières années. Des années folles du Paris des années 1920 à près d'un siècle plus tard, il montre, à travers la vie de ses protagonistes, ce qu'a été l'évolution des femmes au cours du XXe siècle. La lutte pour atteindre leurs objectifs alors qu'une société leur refuse un avenir dans la liberté".

 

les assistants ont profité de la terrasse

 

 

Pour l'auteur, l'avenir des femmes est marqué par des aspects économiques et culturels. "Le moment où nous naissons nous conditionne en tant que femmes, aujourd'hui la femme de 2022 n'est pas celle que nous imaginons si nous n'avions pas vécu la pandémie et la guerre en Ukraine. Les femmes ont dû se battre au quotidien depuis des générations, et le roman montre un présent plus prometteur pour les femmes, bien que les nouvelles tendances de la recherche de la célébrité par opposition au travail, et la lutte pour le prestige soient un frein".

 

Susana Frouchtmann a insisté sur la façon dont le fait d'être née dans un pays affecte les femmes, "alors qu'en Occident nous avons la chance de pouvoir rechercher sans cesse notre liberté, de pouvoir être un point de référence constant dans notre environnement, face à la situation cruelle que vivent les femmes afghanes, privées de tout, et je suis terrifiée de ne pas savoir ce que nous pouvons faire pour elles, pour qu'elles puissent retrouver leur liberté".

 

Pour Lola Gavarrón, écrivain et journaliste, "le livre montre certaines des décisions difficiles que des femmes importantes dans l'histoire de l'Europe ont dû prendre, comme la créatrice et parfumeuse française Gabrielle "Coco" Chanel, qui, pour sauver son entreprise et éviter les accusations de collaborationnisme, a dû s'exiler en Suisse, où elle a passé près de dix ans, et qui a marqué l'avenir de la créatrice et de tant de femmes".

 

Le roman "A través de un bosque de Magnolios" sous-titré "Un exilio en París : desde la Guerra Civil española hasta la Guerra de los Balcanes" (Un exil à Paris: de la guerre civile espagnole à la guerre des Balkans) s'articule autour de l'exil à Paris d'un jeune Espagnol après la guerre civile espagnole : il raconte l'histoire de trois familles comme fil conducteur, en relatant les événements historiques et politiques intervenus sur une période de 80 ans.  

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale