Lundi 10 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Handicap et inclusion : la France peut s'inspirer de l'Espagne

Par Camille Guil | Publié le 25/02/2018 à 19:24 | Mis à jour le 26/02/2018 à 10:09
Photo : © Camille GUIL lepetitjournal.com
sophie cluzel

Premier déplacement, la semaine dernière à Madrid, pour la Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes handicapées, qui devrait être suivie d’une succession de visites en Europe pour discuter de la question de l’inclusion scolaire et l’accessibilité des enfants handicapés, mais aussi de la formation et l’emploi des personnes en situation de handicap.


 
En fin de semaine dernière, Sophie Cluzel a rencontré la ministre espagnole de la Santé, des Services Sociaux et de l’Egalité, Dolors Montserrat à Madrid pour discuter de l’école inclusive et de l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail et dans la vie quotidienne. Au cours de son déplacement, plusieurs visites étaient prévues dans des établissements de référence en la matière (CEAPAT, CERMI, établissement scolaire) ainsi que des échanges avec les représentants des gouvernements régionaux de la Communauté de Madrid et du Pays Basque autour des thèmes de l’école inclusive, l’autisme ou encore la dépendance. La Secrétaire d’Etat a terminé son voyage en Espagne avec une visite de la ONCE (Organizacion Nacional de Ciegos Espagnoles), l'institution d’aide aux personnes aveugles qui constitue un véritable référent pour son travail inclusif en Espagne. Cette visite s’inscrit dans un tour d’Europe pour recueillir des témoignages et des expériences en vue d’un projet de loi en France sur l’insertion sociale, professionnelle et politique des personnes handicapées.

 

La ONCE, l'institution d’aide aux personnes aveugles qui constitue un véritable référent pour son travail inclusif en Espagne

 

Pour Sophie Cluzel, qui s'est exprimée à la Résidence de France en conférence de presse, les axes prioritaires pour l’insertion des personnes en situation de handicap sont constituées par le parcours vers l'emploi -éducation, apprentissage et débouchés dans le monde de l'entreprise- mais aussi par des questions plus pratiques liées à la vie quotidienne, comme l'accessibilité. La Secrétaire d'Etat a souligné que l’Espagne a une culture de l’école inclusive bien ancrée et plus avancée, à la différence de la France, où persiste un problème de qualifications, beaucoup de ruptures de parcours et où sont finalement recensés seulement 0,8% d’étudiants handicapés. Il faut instaurer une relation de confiance entre les parents et le corps médicosocial, estime-t-elle. L’apprentissage des jeunes handicapés est également essentiel : seulement 1% des jeunes handicapés sont apprentis, une expérience qui dans 70% des cas débouche sur une embauche.

 

Ni la France ni l’Espagne ne sont au niveau concernant l'accès à l'emploi

 

Ni la France ni l’Espagne ne sont au niveau concernant l'accès à l'emploi, juge Sophie Cluzel. Les deux pays fonctionnent à peu près de la même manière, via les quotas : en France, la loi exige qu’il y ait 6% de personnes handicapées dans une entreprise de plus de 20 salariés. Un système de pénalisation avec des amendes est prévu, si les quotas ne sont pas atteints. En Espagne, le quota est de 2% dans les entreprises privées et de 7% dans la fonction publique (dont 2% destinés au handicap mental). Un système d’incitation fiscale est en place pour que les entreprises recrutent plus de personnes handicapées mais les pénalisations qui ont cours en France n'existent pas dans le pays. Une nouvelle loi a cependant été mise en place, permettant de s'assurer que les entreprises qui répondent aux appels d’offres sont à jour de leurs quotas. En France, le projet de loi sur lequel travaille la Secrétaire d’Etat veut simplifier l’embauche des personnes handicapées qui s'avère aujourd’hui trop long et nécessite trop de procédures administratives.

 

Il y a plus d’ascenseur dans le métro de Madrid que dans les métros de New-York, Paris et Londres réunis

 

Enfin, pour Sophie Cluzel il faut travailler sur l’insertion des personnes en situation de handicap dans la vie quotidienne. Toujours en avance sur la France en la matière, l'Espagne à l'inistiative de Dolors Montserrat, la ministre de la Santé, est en train d'établir un rapport sur la violence faite aux femmes handicapées, un problème bien présent dont on commence seulement à prendre conscience. En ce qui concerne l’accessibilité pour les handicapés dans les transports, c’est encore Madrid qui est en tête avec 80% de son réseau métro qui est accessible : il y a plus d’ascenseur dans le métro de Madrid que dans les métros de New-York, Paris et Londres réunis ! Un exemple dont compte bien s’inspirer Sophie Cluzel. La Secrétaire d’Etat doit continuer sa visite en Europe dans les prochains jours pour mettre à bien son projet de loi et compte organiser un séminaire européen sur l’école inclusive.

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Julie jeu 26/04/2018 - 12:10

Pour moi c'est un rideau de fumée cette histoire d'école inclusive. Ce sont juste des chiffres, et un discours politiquement correct: dans la réalité, il y a très peu d'écoles spécialisées, donc les parents n'ont pas moyen de résister au mirage de la "normalisation" de leur enfant, qui se retrouve dans un système qui n'est pas adapté à ses besoins spécifiques. Le résultat, ce sont des enfants qui deviennent, dans le meilleur des cas, la "mascotte" de leur classe, mais n'ont pas la possibilité, vu le manque de moyens, de se développer au maximum de leurs capacités. On peut se féliciter des chiffres de l'Espagne, mais dans mon cas personnel j'ai toujours pensé que si j'avais un enfant handicapé, je rentrerais illico en France (sauf peut-être dans le cas de la cécité, car effectivement le travail de la ONCE est remarquable, quoique lorsque l'on y réfléchit bien, il ne s'agit pas d'un organisme public, n'est-ce pas?...).

Répondre
Commentaire avatar

DEBEAUX lun 23/04/2018 - 14:01

j´aurais prefrerais que Madame la Ministre viennent nous voir dans quelles situacions ce trouve les familles françaises avec un adulte handicape a sa charge

Répondre

Actualités

EXPATRIATION

Nationalité espagnole : comment l'obtenir ?

Si moins de personnes ont obtenu la nationalité espagnole en 2017 qu’en 2016, ce sont quand même plus de 66.000 personnes qui peuvent se targuer d’avoir obtenu le précieux sésame.

Que faire à Madrid ?

IDÉE SORTIE

Expo : Leonardo da VINCI - Les visages du génie

El Palacio de las Alhajas et la BNE (Bibliothèque Nationale d'Espagne) commémorent le cinquième centenaire de la mort de Leonardo da Vinci (1452, Anchiano, Italie - 1519, Amboise, France).

Vivre à Madrid

FAMILLE

GROSSESSE – Accoucher en Espagne, comment ça se passe ?

Face à des pratiques et à un système médical différents les futures mamans expatriées sont parfois perdues et isolées. Il est important de savoir comment se déroule l'accompagnement médical en Espagne

Sur le même sujet