Dimanche 25 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AG Mujeres Avenir : "Cette Ambassade vous soutient"

Par Vincent GARNIER | Publié le 04/10/2017 à 17:31 | Mis à jour le 04/10/2017 à 18:06
Photo : Maru Calmaestra
ag mujeres avenir madrid

Une soixantaine de personnes ont assisté la semaine dernière à l'assemblée générale de l'association d'amitié hispano-française, à la Résidence de France à Madrid. Présidée par Maria Luisa de Contes, en présence de Jean-François Renucci, responsable des Affaires Sociales près l'Ambassade, et de Cédric Prieto, Consul Général, la réunion a permis d'acter les orientations pour l'année à venir et de faire le point sur le travail accompli. "Cette association fonctionne car nous sommes toutes convaincues que nous réalisons une mission qu'il était nécessaire de mener à bien", à déclaré la Présidente.

 

Regroupant près de 200 membres en nom propre et quelque 60 entreprises, Mujeres Avenir s'est converti, en seulement deux ans d'existence, en une association de référence pour la lutte en faveur de l'égalité hommes-femmes. L'appui des institutions françaises en la matière, et le travail commun sur la question de genre, réitéré lors de l'AG, constitue l'une des clés de ce succès. L'implication des institutions espagnoles, l'engagement bénévole des membres et du bureau, l'intelligente création et mobilisation d'un conseil consultatif ("consejo asesor") et évidemment la qualité des événements promus, sont autant d'autres pistes qui permettent de comprendre l'essor de Mujeres Avenir.

 

"Notre principe de départ est qu'il manque des femmes à tous les niveaux de la société"

 

"L'enthousiasme est le moteur de notre succès", a déclaré Maria Luisa de Contes, qui s'est d'emblée félicité de la reconnaissance dont joui l'association, à Madrid et dans le reste de l'Espagne. "Cette association fonctionne car nous sommes toutes convaincues que nous réalisons une mission qu'il était nécessaire de mener à bien", a-t-elle ajouté. "... Et nous voulons aller plus loin encore". La Présidente a estimé qu'il existe une véritable attente sociale quant aux changements que Mujeres Avenir est en mesure de promouvoir et a souligné la persistance d'inégalités, notamment dans le monde de l'entreprise. "Nous continuerons à organiser des événements de qualité" -en moyenne 7 par an avec une assistance qui dépasse les 200 personnes- "et nous développerons notre collaboration avec les administrations publiques nationales et internationales", a-t-elle décrypté quant au plan d'action pour l'avenir. "Notre principe de départ est qu'il manque des femmes à tous les niveaux de la société", a-t-elle insisté. 

 

Un agenda d'événements à venir bien chargé


Les membres du bureau ont présenté les actions menées dans le cadre de leurs missions. On retiendra l'importance du conseil consultatif, formé de 27 membres issus des plus hautes sphères d'influence, entrepreneuriales et politiques notamment, qui jouent un rôle décisif dans la communication relative à l'association, la participation aux événements, et évidemment la réflexion sur les questions de fond qui doivent être soulevées par Mujeres Avenir. L'agenda des événements à venir a également été dévoilé. A noter dans vos agendas, le 18 octobre prochain, une conférence au Sénat portant sur un comparatif France / Espagne sur la composition des Conseils d'Administration des entreprise. La question des quotas sera au cœur des débats. Le 30 novembre, à la Résidence de France, dans le cadre de la Journée internationale contre la violence faite aux femmes, c'est la thématique de la cyberviolence qui sera décortiquée. Le 12 décembre, la derni`re conférence de l'année portera sur les femmes et l'humour.

 

L'Ambassade engagée sur la question de genre

 

Jean-François Renucci, responsable des Affaires Sociales, a réaffirmé l'appui de l'Ambassade en faveur de l'association. "Cette Ambassade vous soutient", a-t-il déclaré. Il a ainsi rappelé que la question d'égalité de genre constituait un élément prioritaire de l'action stratégique de l'Ambassade, dans la lignée de l'ambition de l'Etat français visant à construire des politiques de changements des entreprises et de la société civile, pour une meilleure reconnaissance des femmes. L'Ambassade, au même titre que le Consulat, mène de fait en interne, avec son personnel, des actions dédiées à la politique de genre, a-t-il rappelé. 

 

Mujeres avenir madrid

 

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet