Dimanche 25 octobre 2020

Visite du ministre de l’Intérieur français en Espagne

Par Michel Yebenes | Publié le 26/08/2020 à 15:56 | Mis à jour le 26/08/2020 à 16:00
Photo : CC BY SA 2.0 Jacques Paquier https://www.flickr.com/photos/125671268@N02/47688347902/in/photolist-2fE4foS-rdYxcp-qyqXDY-rvjn3x-rdRYSN-qyD2NK-rvjp1a-rc7bnT-rdRXkQ-r56af3-r5697S-rGLnB6-rJw5cA-s26ixX-rJuU3C-rJuUfS-rJCVGK-r568Jh-r569DJ-rJw6Tb-s26jAi-s22v4B-rz
gérald darmanin espagne

Gérald Darmanin rencontre ce mercredi à Madrid le ministre de l’Intérieur espagnol -son interlocuteur international privilégié, du fait de la multiplicité des thèmes de coopération et de la qualité des relations entres membres de forces de sécurité des deux pays.

 


Dans le cadre de l’excellence des relations franco-espagnoles en matière de sécurité et de la multiplicité des thèmes de coopération, le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, rencontre mercredi 26 août à Madrid, pour la première fois depuis sa récente nomination, son homologue espagnol Fernando Grande Marlaska.

Parmi les nombreux sujets qui devraient être évoqués à cette occasion, les questions d’actualité concernant les dispositifs de sécurité inhérents aux effets du Covid-19 (notamment les contrôles aux frontières, aéroports, gares et ports internationaux), la lutte contre l’immigration irrégulière ainsi que les filières de passeurs et le renforcement de la coopération de sécurité dans les Etats d’Afrique de l’Ouest feront probablement l’objet de développements particuliers, aux côtés des thèmes traditionnels de la coopération policière franco-espagnole qui conservent toute leur importance (anti-terrorisme, lutte contre les réseaux internationaux de trafic de stupéfiants, contre les équipes criminelles organisées...).

Cette visite estivale démontre l’étroitesse des rapports entre membres des forces de sécurité des deux pays qui atteint ces dernières années un niveau inédit matérialisé notamment par la formation commune en 2018 puis 2019 de gendarmes en Espagne (au sein de l’école de la garde civile de Valdemoro, près de Madrid) et de gardes civils à l’école de sous-officiers de gendarmerie de Dijon.

michel yebenes

Michel Yebenes

Officier de gendarmerie durant de nombreuses années, il vit aujourd'hui en Espagne, près de Tolède, et conseille notamment une société spécialisée dans le marketing sportif. Diplômé en histoire et géographie, il est passionné par l'Espagne
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

SE DÉPLACER

Stationnement: amendes à venir pour le "motosharing"

Les contrôleurs du service de stationnement régulé (SER) de Madrid vont désormais avoir pour mission d'adresser des contraventions aux véhicules issus de réseaux de motosharing qui sont mal stationnés

Sur le même sujet