Jeudi 2 juillet 2020

La moitié de l’Espagne passe en phase 1 du déconfinement

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 10/05/2020 à 16:00 | Mis à jour le 10/05/2020 à 16:46
carte phases déconfinement espagne

Le ministère de la Santé a annoncé les zones d’Espagne qui restent en phase 0 et celles qui passent à la phase 1 de la désescalade le lundi 11 mai. Quelles sont-elles et que signifie concrètement ce passage à la phase 1 ?


Jusqu'à présent, toute l’Espagne était en phase 0, à l'exception des îles de Formentera, El Hierro, La Gomera et La Graciosa. Un petit air de liberté commence donc à souffler, mais pour seulement 51% des personnes qui vivent en Espagne. À partir du lundi 11 mai, les provinces qui passent à la phase 1 de la désescalade connaissent plusieurs changements importants. Pour les autres, il faudra encore attendre au moins une semaine.

Les communautés qui passent intégralement à la phase 1 sont la Galice, Asturies, Cantabrie, Pays basque, La Rioja, Navarre, Aragon, Estrémadure, Murcie, Canaries, Baléares, Ceuta et Melilla. 


Toute la Communauté de Madrid reste au rouge

La seule qui se voit refuser de passer dans sa totalité à la phase suivante est la Communauté de Madrid, qui devra poursuivre au moins une semaine de plus dans la phase 0. Cette décision intervient après la démission de la directrice générale de la santé publique à Madrid qui estimait que la région n'était pas prête à franchir ce pas. L'exécutif madrilène demandera à nouveau que la région entre dans la phase 1 le 18 mai.


Des communautés à 2 vitesses

Pour le reste des Communautés Autonomes, certaines de leurs provinces ou « zones de santé » restent en phase 0, alors que d’autres passent en phase 1. C’est le cas de la Catalogne qui reste dans la phase 0, à l'exception des Terres de l'Ebre, du Camp de Tarragone et d'Aran-Alt Pirineu qui passent en phase 1. Le reste devra attendre quelques jours jusqu'à ce que leurs indicateurs s'améliorent.

Dans la région de Castilla-La Mancha, seules Guadalajara et Cuenca passent à la phase 1, mais pas Tolède, Albacete et Ciudad Real, qui devront attendre une semaine. En Andalousie, toutes les provinces passent à la phase 1, sauf Grenade et Malaga, mais comme leur évolution au cours de la dernière semaine a été très bonne, elles devraient rapidement quitter le rouge.

Il en est de même pour la Communauté de Valence, qui ne passera pas non plus dans son intégralité à la phase suivante. Sur les 24 zones sanitaires de la communauté, seules 10 ont réussi: 1 à Castellón, 3 à Valence et 6 à Alicante. Pareil pour Castilla y León, où aucune province ne passe en bloc en phase 1, à l’exception de 26 zones rurales.


Des révisions hebdomadaires. 

Quoiqu’il en soit, un nouvel « examen » de la situation sanitaire a lieu tous les sept jours et par conséquent, les zones restées en phase 0 seront révisées à la fin de cette  semaine pour pouvoir changer de phase le 18 mai. Cependant, le ministère de la santé a rappelé que Madrid et Barcelone seront évaluées avec une attention et une prudence particulières, car elles ont subi une très forte incidence de l'épidémie.

Enfin, il est important de préciser que lorsqu'une région ou une province parvient à passer d'une phase à l'autre, elle devra rester dans cette nouvelle situation au moins deux semaines avant de pouvoir passer à la suivante.


Quels changements apporte la phase 1 ?

-Réunion entre amis ou avec la famille, jusqu’à dix personnes, chez soi ou dans la rue. 
- Déplacements à l’intérieur de la province. C’est la grande nouveauté. Alors que cette possibilité n’était pas permise dans le texte initial, le gouvernement a finalement rectifié le tir ce week-end et autorise la circulation pour se rendre à  une résidence secondaire, à condition que celle-ci soit située dans la même province que la résidence actuelle. 
- Déplacements entre provinces. Les déplacements interprovinciaux ne sont toujours pas autorisés pendant la phase 1, à l’exception du Pays Basque qui a obtenu cette possibilité. Pour le reste, et sauf nouveau changement, il faudra attendre la phase 3 pour pouvoir se déplacer plus librement.
- Ouverture des terrasses, des hôtels (sans espaces communs) et des hébergements touristiques à 50 % de la capacité (au lieu des 30% annoncés initialement).
- Ouverture de magasins de moins de 400 m2 sans rendez-vous. La capacité maximale des magasins sera de 30%, avec une distance de sécurité minimale de deux mètres. Pour les centres commerciaux, aucune date exacte n'est connue, mais l'objectif de désescalade est d'atteindre une "nouvelle normalité" d'ici la fin juin.
- Marchés en plein air sur la voie publique, avec des conditions de distance entre les étals et de délimitation du marché ambulant pour un contrôle adéquat de la capacité par les forces de sécurité. Limitation initiale à 25 % des places habituelles et affluence maximale d'un tiers de la capacité.
- Renfe récupère l'activité habituelle de Cercanías, qui assurera à nouveau 100% du service.
- Utilisation d'une voiture (9 places maximum) par les habitants d'un même foyer.
-Les lieux de culte seront ouverts, avec un tiers de leur capacité. 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet