Samedi 17 avril 2021

Être jeune en Espagne: une génération qui a perdu la foi ?

Par Perrine Laffon | Publié le 03/03/2021 à 12:47 | Mis à jour le 03/03/2021 à 12:53
Photo : Gabriella Clare Marino 
jeunes espagne

L'Espagne doit trouver de manière urgente des solutions pour ses jeunes générations, dans un pays où le taux de chômage dépasse les 40% chez les moins de 25 ans. 

 

Lassitude et démotivation. Voici les sentiments partagés par de nombreux jeunes Espagnols qui peinent à trouver un emploi et à visualiser des possibilités d'avenir enthousiasmantes. Toute une génération usée par des contrats temporaires et des situations précaires. Il y a ceux que l'ont baptise les "ni-ni", qui ont décidé de ne pas travailler et de ne pas étudier suite à un décrochage scolaire. Et il a ceux qui font tout pour travailler et s'émanciper, mais qui enchainent les petits boulots et les formations non rémunérées sans pouvoir obtenir de situation stable.


4 jeunes sur 10 au chômage

Selon les dernières données communiquées par l'institut national de statistiques, 40,13% des personnes de moins de 25 ans sont au chômage en Espagne. Il s'agit du pays le plus durement touché par le chômage pour cette tranche d'âge en Europe. L'agence de statistiques européennes Eurostat fixe un taux de chômage moyen chez les jeunes en 2020 autour de 17,7% dans la communauté européenne, avec un taux compris entre 20 et 30% pour les moins de 25 ans en France, en Italie et au Portugal. Dans certaines régions espagnoles comme l'Andalousie par exemple, le chômage concerne même un jeune sur deux. 


Une précarité de l'emploi

Il est vrai que la crise du Covid-19 a aggravé et précarisé la situation de nombreux jeunes, comme pour toute une partie de la population privée de travail à cause des restrictions sanitaires. Cependant, dans le cas de l'Espagne, le problème est structurel et traine depuis de nombreuses années. Les jeunes Espagnols sont majoritairement en situation d'emploi précaire : près de 64% des moins de 25 qui travaillent en Espagne ont un contrat temporaire. En cas de restrictions d'activité à cause de la crise, les premiers contrats à être supprimés sont les contrats temporaires. Ce qui explique pourquoi le chômage a si fortement augmenté pour cette tranche d'âge entre le premier et le dernier trimestre de 2020. 


Des problèmes d'accès au logement

Ce contexte économique et social est assez révélateur de l'incapacité du pays à permettre à ses jeunes générations d'entrer dignement dans la vie active. En découlent pour les jeunes de grandes difficultés pour trouver un logement et pouvoir s'émanciper. Qu'ils soient étudiants ou chômeurs, les jeunes ne présentent pas les conditions économiques ni les critères nécessaires pour pouvoir louer un logement, surtout dans des villes comme Madrid ou Barcelone, où les loyers sont particulièrement élevés. Une enquête sur la situation, menée par l'Observatoire de l'émancipation du Conseil de la jeunesse, révèle que seules 18,6% des personnes âgées de 18 à 29 ans en Espagne vivent dans un foyer distinct de celui dans lequel elles ont grandi. Il s'agit du taux le plus bas enregistré dans le pays sur les dix-sept dernières années. 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

AMBASSADE

Gerard Cockx: "La Belgique, l’épicentre européen des vaccins"

À l'occasion du centenaire de l'Ambassade de Belgique en Espagne, mais aussi des 100 ans de l'Ambassade d'Espagne en Belgique, les deux pays célèbrent main dans la main un siècle d'entente cordiale

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…

Sur le même sujet