Samedi 29 janvier 2022
TEST: 2271

Covid-19 : l'Espagne repasse en "risque moyen"

Par Perrine Laffon | Publié le 07/11/2021 à 18:05 | Mis à jour le 08/11/2021 à 12:01
Photo : Xavi Cabrera
une rue de Sitges, en Catalogne, bondée de personnes portant le masque hygiènique

L'Espagne se retrouve à nouveau en situation de risque moyen face à la pandémie de Covid-19, après avoir observé une hausse de l'incidence à près de 52 cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours.

 

Depuis début octobre, la stabilisation de l'épidémie avait permis de placer l'Espagne en "risque faible", puisque le pays se maintenait en-dessous des 50 cas pour 100.000 habitants. On observe néanmoins une augmentation du nombre de nouveaux cas sur les deux dernières semaines, jusqu'à atteindre 51,61 cas pour 100.000 habitants. Même si l'occupation des hôpitaux et des services de soins intensifs se maintient toujours à des niveaux de risque faible, cette situation nous prouve que l'épidémie est toujours menaçante et que la vigilance reste de mise. 

La Catalogne, la région la plus touchée

Selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé (actualisées au 4 novembre), l'Espagne a diagnostiqué 3.737 nouveaux cas de Coronavirus dans le pays sur les 7 derniers jours. Le nombre total de personnes infectées par le virus SARS-CoV-2 depuis le début de la pandémie s'élève à 5.022.546 cas en Espagne. Les régions qui connaissent les plus fortes augmentations de cas (toujours sur les sept derniers jours) sont la Catalogne (+2.456), la Communauté de Madrid (+1.854), la Communauté valencienne (+1.395), l'Andalousie (1.195) et le Pays basque (1.086). L'occupation hospitalière reste néanmoins raisonnable, avec 1,52% des lits occupés par des cas Covid, et 4,37% dans les unités de soins intensifs. 
Enfin, le bilan du ministère de la Santé fait état de 52 décès dûs au Covid sur la dernière semaine, soit 7 décès par jour en moyenne dans le pays.

 

pma espagneProcréation Médicalement Assistée: pourquoi les Françaises choisissent l’Espagne ?

L’Espagne est de loin la destination phare des Françaises en quête de maternité et, selon les spécialistes, la nouvelle loi sur la PMA votée en France cet été ne devrait rien changer. Pourquoi ? Quelles sont les différences ? Quels avantages ? Petit guide pratique entre les deux pays.

Stabilité en Espagne, comparé au reste de l'Europe

La ministre espagnole de la Santé Carolina Darias a assuré que l'évolution de l'épidémie du coronavirus est tout à fait stable en Espagne, "une situation différente par rapport aux autres pays européens". Face à la multiplication des cas dans certains pays voisins, la ministre souligne l'excellente campagne de vaccination réalisée en Espagne où 88,7% de la population est à ce jour totalement vaccinée : 37,4 millions de personnes ont reçu les deux doses nécessaires. "Je ne sais pas si nous avons atteint l’immunité ou non, mais aujourd’hui nous avons des niveaux de risques faibles qui nous différencient des autres pays", a expliqué Carolina Darias. 
À titre de comparaison, en France 74% des habitants ont déjà reçu un schéma vaccinal complet. Le taux d'incidence de l'épidémie est de 53,68 cas par semaine pour 100.000 habitants, mais l'Hexagone a enregistré une hausse de 9.502 nouveaux cas en seulement 24 heures jeudi dernier, alors que l'Espagne en enregistre 3.737 en sept jours.

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet