Dimanche 21 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Toulouse-Lautrec et l'esprit de Montmartre au CaixaForum

Par Monique Auxenfans | Publié le 14/03/2019 à 07:30 | Mis à jour le 14/03/2019 à 18:09
toulouse lautrec caixaforum

CaixaForum Madrid présente jusqu'au 19 mai l'exposition "Toulouse-Lautrec et l'esprit de Montmartre", afin de faire connaître au grand public l'effervescence artistique qui régnait à la fin du XIXe siècle et les principaux aspects de l'art français radical de l'époque.

 

En 1880, Montmartre, quartier marginal, pauvre et éloigné de Paris, commence à attirer de jeunes artistes d'avant-garde tels que Toulouse-Lautrec, Paul Signac, Pierre Bonnard, des interprètes comme Aristide Bruant et Yvette Guilbert, des écrivains comme Emile Goudeau, Alphonse Allais et Alfred Jarry, des musiciens comme Erik Satie, Vincent Hyspa et Gustave Charpentier, entre autres. Montmartre se transforme alors rapidement en centre littéraire et artistique radical et "moderne" représentant la conquête de la liberté face aux conventions, le triomphe de la création et de la vocation en opposition au confort de la vie bourgeoise, de la beauté du moment face aux valeurs intemporelles, mais dénuées de vie des académies.

L'exposition réunit 339 oeuvres (peintures, gravures, dessins, sculptures, journaux, affiches, photographies et divers objets de l'époque tel qu'un théâtre d'ombres itinérant original).

Une soixantaine d'œuvres de Henri de Toulouse-Lautrec témoignent de ses réussites esthétiques et du rôle fondamental qu'il exerça sur ce mouvement "anti-establishment" et "anti-bourgeois". L'exposition souligne les échanges fructueux qui se produisirent entre artistes de mentalités similaires tout au long de la courte vie de Toulouse-Lautrec et peu après sa mort avec les œuvres d'une vingtaine d'artistes (Van Gogh, Manet, Bonnard, Picasso entre autres).

L'exposition met en relief le rôle très important des productions artistiques éphémères dans les trajectoires de Toulouse-Lautrec et de ses collègues : l'estampe, les affiches, l'illustration de livres et de revues, le dessin des partitions et autres réalisations sur papier qui constituaient pour les artistes le moyen d'atteindre une plus grande audience et leur permettaient ainsi de gagner leur vie en dehors du système académique restreint régnant.

L'exposition est structurée en neuf sections :

• Paris et Montmartre
• Le premier Chat Noir
• Le second Chat Noir
• L'art journalistique et l'avant-garde
• Gravures et affiches originales
• Cafés, cafés-concert et salles de bal
•  Théâtre et spectacles
• Le cirque
• La représentation de la femme

 

Infos pratiques :


Paseo del Prado, 36
Plus d'infos ici.

Nous vous recommandons

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet