Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Madrid Orgullo 2019 : plus de 2 millions de personnes attendues

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 26/06/2019 à 14:46 | Mis à jour le 27/06/2019 à 11:21
Photo : MADO'19
orgullo madrid 2019

Le 28 juin 2019 débutera la 41e édition de l'Orgullo gay. Dans un contexte de revendications politiques fort, avec l'arrivée de la nouvelle équipe à la Mairie de Madrid et la présence de députés de VOX au Conseil municipal, la manifestation s'inscrit dans le 50e anniversaire des événements de Stonewall et revendiquera jusqu'au 7 juillet la nécessité contemporaine de la lutte et des revendications. 
 

Le 25 juin 1978, quelques 7.000 personnes ont participé a ce qui a été la première "marche des fiertés" de Madrid. Convoquée par le Front de Libération Homosexuel de Castille (Madrid n'était pas une communauté autonome à l'époque), les manifestants ont revendiqué pour que certaines orientations sexuelles ne soient plus considérées comme des délits.

Cette année, la commémoration se fait le 28 juin et, comme en 2018, la date n'a pas été choisie par hasard. Elle suit les premières manifestations gay qui se sont déroulées dans d'autres villes du monde. Le 28 juin 1969, des incidents se sont produits dans un pub newyorkais, le Stonewall, un établissement fréquenté par la communauté gay qui subissait des descentes de police fréquemment. Mais cette fois-ci, les transsexuels, lesbiennes et gay qui étaient dans le bar ont crié aux forces de l'ordre "Nous ne partirons pas !", débutant, sans le savoir, ce qui serait la première protestation contre l'oppression du collectif LGBT.


Madrid Orgullo

Dans les années 80, la communauté gay s'est installée dans le quartier de Chueca, en plein centre ville. En quelques années, le quartier s'est transformé, de l'un des plus déprimés de Madrid il est devenu l'un des plus excitants, et plus encore, un espace de liberté, de tolérance et de diversité. Chueca a attiré les regards de bien d'autres villes dans le monde.
Parallèlement à cela, c'est dans ce quartier qu'ont commencé les premières manifestations pour les droits LGBT, qu'ont commencé les premières "marches des fiertés". C'est dans la calle Pelayo qu'a eu lieu l'annonce des premières fêtes sur la place de Chueca. 

L'Espagne a été le troisième pays du monde a reconnaître le droit au mariage gay et bénéficie actuellement d'une des législations les plus avancées en la matière. Sa capitale est reconnue comme l'une des villes les plus "gay-friendly", "la meilleure destination LGBTQI+ au monde", selon les organisateurs de l'Orgullo.

 

MADO'19


MADO'19 c'est le nom de l'édition de cette année. Les festivités commenceront le 28 juin et elles dureront jusqu'au 7 juillet. Le samedi 6 juillet aura lieu l'événement clou de MODO'19, à savoir le défilé de l'Orgullo à proprement parler. Plus de 2.000.000 de personnes y sont attendues. 

Les festivités auront lieu principalement dans le quartier de Chueca et dans certaines rues de la capitale.

Le programme des événements phares du festival qui s'articulera autour de cinq lieux principaux. Découvrez le détail de la programmation de chacun d'entre eux, en cliquant sur leur nom : Plaza del Rey (rebaptisée plaza de las reinas pour l'occasion), Plaza Pedro Zerolo, Puerta del Sol, Puerta de Alcalá, Plaza Colón.


Voici un programme condensé de ces événements :

Vendredi 28 juin : 50e anniversaire des émeutes du Stonewall 50 ANIVERSARIO STONEWALL
Malasaña, Las Letras, Lavapiés et Chueca proposeront toute un série d'activités.

Lundi 1er juillet : Inauguration du Madrid Summit 2019

Mercredi 3 juillet : lancement officiel des fêtes de l'Orgullo.
La programmation des différentes scènes musicales, qui accueilleront des concerts tout au long de la manifestation, est ouverte.

Jeudi 4 juillet : course de talons hauts. 

Vendredi 5 juillet : 12e édition de Mr Gay Pride España

Samedi 6 juillet : défilé de l'Orgullo, au départ de Atocha et à destination de Colón.

Dimanche 7 juillet : acte de clôture de MADO'19

 

Tensions et polémiques

Lors de la campagne pour les Municipales, le parti d'Extrême droite VOX avait évoqué la possibilité de sortir l'Orgullo du centre ville, pour le localiser dans la Casa de Campo. Avec des postures ouvertement hostiles au collectif LGBTQI+ (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et assimilées) la formation de Santiago Abascal qui est entrée au Conseil municipal et a appuyé l'élection du nouveau Maire, José Luis Martínez-Almeida (PP), n'est pas la bienvenue. 
Globalement, alors qu'ils ont vécu pendant 4 ans une certaine lune de miel sous la gouvernance de la Maire sortante Manuela Carmena, le COGAM, l'organisme organisateur, et l'ensemble des entités associées de près ou de loin à la manifestation, ont été très critiques avec les formations de Droite, PP et Cs inclues, pour leurs alliances, directes ou indirectes, avec VOX. PP, Cs et VOX pourraient bien être exclus de la tête (et non du cortège) de la manifestation du 6 juillet, pour ne pas avoir signé le décalogue en faveur de la diversité, promu par le COGAM. 

Lors de la présentation de l'Orgullo la semaine dernière, Begoña Villacis, députée pour Ciudadanos et Vice-maire de la capitale, a néanmoins déclaré : "Nous serons présents pour fêter la diversité et garantir que nous ne ferons ni un pas en arrière. Madrid, comme ville plurielle, ouverte et accueillante, est devenue une référence en termes de libertés, d'égalité et de droits LGBTI".

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
FOCUS

Tourisme : Madrid ou Barcelone ?  

Madrid et Barcelone sont des destinations idéales pour le tourisme, mais comment choisir entre les deux ? Pas de panique, voici quelques éléments pour vous aider dans votre décision ! 

Vivre à Madrid

EMPLOI

APRIL España Servicios recherche 40 talents à Madrid (et t'attend)

APRIL España Servicios ne cesse de s’agrandir, à date 190 collaborateurs participent à la croissance et la réussite de l’entreprise dans le secteur de la gestion de contrat d’assurance Santé. 

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong

Sur le même sujet