Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Yara Lapidus en concert événement à la Brasserie Zédel le 4 mars

Par Laurent Colin | Publié le 19/02/2019 à 15:48 | Mis à jour le 19/02/2019 à 16:08
Tara Lapidus concert Londres chanteuse événement brasserie Zédel

Ne ratez pas le concert unique de Yara Lapidus à Londres. La chanteuse à la voix d’or et de feu saura vous envoûter, comme l’intérieur Art Déco de la brasserie Zédel à l’esprit typiquement parisien.

Originaire du Liban, Yara a « une voix profonde, veloutée, faite d’un grain léger, comme une caresse ». Une Françoise Hardy portée par les vents de la Méditerranée. Quelle belle promesse !

Son album « Indéfiniment », sorti l’été dernier, a été très bien accueilli par les critiques. Pour l’OBS « Yara Lapidus est une chanteuse qui s’écoute indéfiniment ». Pour Le Figaro « sa poésie et sa voix caressante composent l’univers musical de l’album Indéfiniment réalisé sous la houlette magistrale de Gabriel Yared ». Ce dernier, compositeur et producteur n’est autre que l’auteur de musiques de films célèbres comme « Le patient anglais », Cold Montain » ou encore « Juste la fin du monde ». Lorsqu’il a rencontré Yara Lapidus, il a tout de suite été séduit par « son timbre au goût de miel ». Mêmes compliments au journal Le Monde qui a titré sur l’un des morceaux « Depuis toi, le premier extrait de l’album, est de la soie pour les oreilles ». Un joli clin d’œil pour la styliste, formée dans les grandes écoles de mode et qui a notamment travaillé chez Lapidus puis pour la maison Balmain où elle fut l’assistante d’Oscar de la Renta, avant de lancer sa propre griffe et d’épouser Olivier Lapidus.

Une artiste et une créatrice dans l’âme

Parallèlement à son activité dans la mode, Yara Lapidus, l’éclectique, suit des cours de comédie chez Florent, Pygmalion et à l’Actor’s Studio. Elle se cherche… et cherche sa voie, sa voix… ! Le même rêve la taraude depuis longtemps : elle veut chanter, mettre en musique les textes et les lignes qui noircissent ses petits carnets. Elle gratte sur sa guitare à ses moments perdus, joue aussi du piano qu’elle a appris dès sa plus tendre enfance. Après la sortie d’un premier album appelé simplement Yara, elle en prépare un autre et présente quelques titres à Gabriel Yared qu’elle a croisé à Beyrouth quelques années plus tôt. Cette voix, il décide de la porter aux nues, au plus beau sens du terme. Il retrouve sa plume de compositeur de chansons qu’il avait un peu délaissée et nous embarque dans un voyage musical dont il est le point de départ et dont Yara est la destination.

Un enregistrement dans les studios londoniens d’Abbey Road

Après deux années d’écriture, ils se retrouvent dans les studios mythiques d’Abbey Road en compagnie d’une quarantaine de musiciens. Sur les paroles d’une chanson de la manieuse de mots, Yared reprend un thème composé pour le film culte « 37°2 le matin » trente ans plus tôt. Résultat un titre hypnotique, « » dans lequel le compositeur s’aventure à un joli duo vocal avec la chanteuse. Les mélodies et les mots de l’album touchent donc « Indéfiniment » notre cœur. Avec une mention spéciale pour le rythme du cinquième élément (ou 5ème titre) : « No no no no t’en fais pas ». Le 4 mars, nous goûterons avec délectation « A ces larmes amères que j’ai bues tout l’hiver », mais surtout au sourire de Yara Lapidus, très heureuse de se produire à la Brasserie Zédel, au cœur de Soho.

Réservez dès à présent en suivant ce lien : Yara Lapidus à la Brasserie Zédel

 

Yara Lapidus Musique Londres Concert
Photo : Fanny Labour - Lambert presse

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.

Sur le même sujet