Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une nouvelle gare gigantesque à Londres en 2026

Par Manon Heckmann | Publié le 25/09/2019 à 23:59 | Mis à jour le 26/09/2019 à 00:21
nouvelle gare gigantesque Londres 2026 Old Oak Common Vinci

Le groupe français Vinci a obtenu un contrat pour construire en collaboration avec Balfour Beatty (la deuxième plus grosse entreprise britannique de construction et de génie civil) la future immense gare de Old Oak Common à Londres. Située au nord-ouest de la capitale britannique, elle desservira dès 2026 trois grands aéroports dont Heathrow et la future ligne de métro Elizabeth. Elle devrait offrir « un niveau de correspondance » encore inégalé au Royaume-Uni.

nouvelle gare gigantesque Londres 2026 Old Oak Common Vinci

D'après la presse britannique, ce projet d'un milliard de livres sera mis en place dans le cadre de l'ouverture de la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse High Speed 2 (HS2) qui traversera le pays. Elle reliera notamment Londres à Birmingham en 50 minutes et une extension est prévue jusqu'à Manchester.

Des ambitions qui devraient peut-être contrebalancer la récente déception que subit le quartier d'Old Oak Common suite à l'annulation d'un projet immobilier d'une valeur de 5 milliards de livres censé réhabiliter les habitations du quartier.

nouvelle gare gigantesque Londres 2026 Old Oak Common Vinci

 

Nous vous recommandons

image1-6

Manon Heckmann

Rédactrice pour LePetitJournal.com de Londres, étudiante à l’école de journalisme ISCPA de Lyon
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

BONNES ADRESSES

Tariette ou comment procurer aux Londoniens un vrai apéro provençal !

Quoi de mieux pour clôturer ces belles journées de printemps qu’un apéro qui fleure bon la Provence ? Tariette vous livre sa nouvelle « box apéro » chez vous sous 24h. Voilà qui fait vraiment saliver 

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.

Sur le même sujet