Une contamination volontaire pour jauger l’efficacité d’un vaccin ?

Par Marie Lagache | Publié le 25/09/2020 à 13:44 | Mis à jour le 25/09/2020 à 13:50
Photo : National Cancer Institute-Unsplash
Vaccin Coronavirus Covid19 Contamination Volontaire Londres Royaume-Uni

Selon les informations du Financial Times mercredi 23 septembre, le gouvernement britannique envisagerait de tester l’efficacité d’un vaccin contre le coronavirus en contaminant intentionnellement des volontaires. Les participants à cette étude recevront le vaccin puis le virus du Covid-19 sous forme de “contamination contrôlée”.

2 000 candidats se seraient déjà portés volontaires pour cette étude. Les essais devraient se dérouler dès janvier dans un centre de quarantaine spécialement conçu à Londres. Aucune précision n’a été apportée sur les laboratoires partenaires du projet.

Les autorités sanitaires britanniques n’ont cependant pas encore confirmé officiellement ces informations. Mais, toujours selon le Financial Times, cette officialisation devrait arriver dès la semaine prochaine.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale