TEST: 2269

Un professeur d’Oxford dément l’idée d’une deuxième vague de Covid-19

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 03/09/2020 à 15:47 | Mis à jour le 03/09/2020 à 15:55
Photo : Adam Niescioruk - UNSPLASH
deuxième vague covid

Alors que Matt Hancock, Secrétaire d’État à la santé, et Hans Kluge, directeur de l’OMS pour la zone Europe ont prévenu des risques que présente une deuxième vague, le professeur Carl Heneghan de l’Université d’Oxford explique la recrudescence des cas de contaminations différemment.

Si le professeur reconnaît que les cas d’infection au Covid-19 sont en augmentation au Royaume-Uni, mais aussi dans plusieurs pays d’Europe, il ne croit que pas qu’ils constituent une deuxième vague. Selon lui, la multiplication des tests est à l’origine de l’augmentation des cas détectés. Il critique d’ailleurs ces tests. En effet, les tests PCR, par prélèvement nasal, ne peuvent repérer la présence que d’une petite part du virus dans l’organisme.

Il considère donc que l’augmentation des cas est dû à la présence minime d’une partie du virus à l’égard d'une tranche jeune et en bonne santé de la population. Celle-ci présente peu de symptômes et les risques de transmission sont modérés. D’ailleurs, le nombre de décès et d’hospitalisation est au plus bas depuis le confinement.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale