Jeudi 3 décembre 2020

Un millier de soirées illégales à Londres depuis juin

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 19/08/2020 à 16:42 | Mis à jour le 19/08/2020 à 18:39
Photo : Alexander Popov -UNSPLASH
rave illégales covid police

Alors que les boites de nuit n’ont toujours pas l’autorisation de recommencer à accueillir du public, la police de Londres a rapporté que plus de 1000 soirées illégales s’étaient tenues dans la ville depuis le mois de juin. Les autorités annoncent vouloir augmenter leurs efforts pour empêcher ces soirées d’avoir lieu.

En règle générale l’organisation de ces événements se fait, en plus d’être en dehors du cadre légale, sans respect des règles sanitaires. Les masques sont rares voire totalement absents et il n’y a aucune distance entre les participant. De plus, la police de Londres déclare que ces soirées servent de couverture pour le trafic de drogue et sont parfois le théâtre de violence. Ce fut le cas ce week-end à Borehamwood au nord de Londres où plus de 600 personnes s’étaient rassemblées. Deux adolescents ont été blessés à l’arme blanche. Les organisateurs de ces soirées risquent une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 livres.

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nathalie Ribette - "L'impact du virus a été énorme sur Sing'theatre"

Lauréate du Trophée Culture/Art de vivre des Trophées des Français de l’étranger 2020 organisés par le petitjournal.com, Nathalie Ribette s’efforce de maintenir ses activités malgré le contexte actuel

Sur le même sujet