Mercredi 15 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Transports : bientôt un badge ‘Please Offer Me a Seat’

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 27/12/2017 à 09:00 | Mis à jour le 27/12/2017 à 14:25
Photo : Transport for London
Tube - bus - transports - Londres - transports en commun

Vous les avez sûrement remarquées, ces femmes au ventre plus ou moins arrondi, qui s’approchent de vous dans le bus ou le Tube avec leur badge ‘Baby on Board’. Autour d’elles, les strapontins se relèvent, les autres passagers se pressent pour offrir leur place avec le sourire. Pratique.

Ce que vous n’avez pas vu, ce sont les personnes souffrant d’un handicap caché. Victimes de blessures de sport, d’une fatigue aiguë due à une grave maladie ou d’une fragilité physique, les personnes ne supportant pas la station debout sont nombreuses. Pour beaucoup, les transports sont un enfer. Surtout aux heures de pointe, lorsque, comme tout le monde, elles doivent rejoindre leur lieu de travail ou leur domicile. Certaines ont donc fait le choix - forcé - de voyager en dehors des heures de pointe, ce qui exige un aménagement d’horaires de travail et de rythme de vie.

 

Depuis avril dernier, Transport for London a distribué 26 000 badges ‘Please Offer Me a Seat’ aux passagers en ayant fait la demande. Six mois après son lancement, l’autorité de transports a mené l’enquête pour évaluer l’efficacité de la pastille bleue. Les résultats sont positifs : sur 400 personnes interrogées ayant porté le badge, les trois quarts se sont vu offrir un siège dans les transports en commun. Le badge a pour but d’officialiser l’infirmité cachée d’une personne qui peut paraître en parfaite santé aux yeux des autres passagers. Circuler dans Londres avec un handicap, aussi visible soit-il, n’est pas chose facile. ‘Le badge Please Offer me a Seat’ permet au porteur de se déplacer plus facilement, sans avoir à constamment expliquer son infirmité à ceux qui hésitent à céder leur place.

 

Ces badges bleus, visibles de loin, ont une page dédiée le site internet de TfL. Aucun justificatif médical n’est exigé, mais gare aux abus : une personne en parfaite santé qui porte un badge, c’est une place en moins pour quelqu’un en ayant réellement besoin. 

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 CommentairesRéagir