Tom Daley, le champion Olympique britannique de plongeon, a créé sa marque de tricot

Par Margaux Audinet | Publié le 30/11/2021 à 16:35 | Mis à jour le 01/12/2021 à 14:17
Photo : Flickr - Budiey
Tom Daley tricotait lorsqu'il ne performait pas aux JO de Tokyo

Champion olympique de plongeon synchronisé à 10 mètres et modèle pour la communauté LGBT, Tom Daley est aussi un grand amateur de tricot. Avec Made with Love, il partage sa passion avec sa communauté.

 

Aux Jeux Olympiques de Tokyo qui se sont déroulés l’été dernier, Tom Daley a remporté la médaille d’or de plongeon synchronisé à 10 mètres avec son coéquipier Matty Lee, ainsi que la médaille de bronze de plongeon individuel à 10 mètres. Mais il a également fait le tour des réseaux sociaux pour une autre raison : lorsqu’il ne performait pas, le Britannique sortait ses aiguilles et tricotait depuis les gradins. Il s’est pris de passion pour cette activité en mars 2020, et jeudi dernier, il a lancé sa propre marque de tricot : Made with Love by Tom Daley.

 

Retour sur le parcours sportif hors normes de Tom Daley

Né à Plymouth en Angleterre en 1994, Tom Daley commence très jeune à faire du plongeon en compétition. A l’âge de 13 ans et 10 mois, il devient le plus jeune champion d’Europe de plongeon et de natation de l’histoire ; l’année suivante, il enfonce le clou en devenant le plus jeune champion du monde de plongeon de l’histoire. Cette année-là, en 2009, il apporte également au Royaume-Uni son premier titre mondial dans la discipline. Aux Jeux Olympiques de Londres de 2012, égérie Adidas et coqueluche des Britanniques, il décroche une médaille de bronze individuelle. Depuis, Tom Daley est une référence sportive, et son parcours se confirme cet été à Tokyo par ses performances en équipe et en individuel.

 

Modèle de la communauté LGBT et athlète engagé

Tom Daley est très présent sur les réseaux sociaux où il prend régulièrement position pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur. Actif depuis plusieurs années sur une chaîne YouTube, il y a fait son coming-out et y a annoncé sa relation avec un scénariste américain. Il agit activement pour venir en aide à la communauté LGBT, notamment dans le monde du sport : « En tant qu’athlète queer, je sens que j’ai une obligation d’aider ma communauté car être soi-même a le pouvoir de changer le cœur des gens. Et si vous pouvez changer leur cœur, vous pouvez changer leur esprit ». Sa passion pour le tricot lui permet également d’être engagé : ses créations lui permettent de récolter de l’argent pour des associations telle que la Brain Tumor Charity, en hommage de son père décédé d’une tumeur en 2011.

 

Made with Love by Tom Daley : l’occasion de se mettre au tricot!

 

 

Jeudi 25 novembre 2021 a été lancée Made with Love by Tom Daley, la marque de tricot de l’athlète. Sur son magasin en ligne, des kits de tricot sont en vente, permettant de découvrir l’activité et de réaliser différentes créations. Au programme : cardigans, bonnets, écharpes, couvertures, pulls de Noël ; les prix naviguent entre £30 et £145. Les kits contiennent la laine nécessaire au tricot, les aiguilles ainsi qu’un guide explicatif. Il y en a pour tous les goûts, les produits étant échelonnés en quatre catégories selon leur difficulté de réalisation : débutant, facile, intermédiaire et avancé. Cette première collection se nomme 1896, en référence aux premiers Jeux Olympiques modernes. L’occasion pour la communauté de l’athlète de découvrir sa passion, qui représente pour lui une aide quotidienne. Sur son compte Instagram, il explique que le tricot est « la seule chose qui m’a permis de rester sain d’esprit pendant toute cette période ».

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale