Dimanche 20 septembre 2020

TfL appelé à retirer une publicité de Royal Brunei Airlines

Par Claire-Marie Germain | Publié le 05/04/2019 à 11:10 | Mis à jour le 05/04/2019 à 12:33
TfL Brunei Londres publicité interdiction transports tube loi anti-gay lapidation

Des hommes politiques britanniques ont exhorté Transport for London (TfL) à retirer une publicité de la compagnie aérienne Royal Brunei Airlines, en raison des nouvelles lois anti-gay du pays.

Depuis hier, toute personne s’adonnant au sexe anal ou à l’adultère dans l’Etat de Brunei risque la peine de mort par lapidation. Une pratique barbare, qui choque le public britannique.

Le parlementaire du parti travailliste Tom Copley évoque la politique d’affichage publicitaire de TfL afin de justifier l’interdiction des publicités de la compagnie aérienne, qui appartient au gouvernement de Brunei.

En effet selon le règlement de TfL, toute publicité incompatible avec le Devoir d’Egalité du Secteur Public britannique, qui inclut le devoir d’élimination des discriminations et du harcèlement, doit être retirée.

Un porte-parole de TfL a répondu favorablement à cette demande : « Il est clair qu’il s’agit d’un sujet très sensible et controversé. La publicité sera donc retirée de notre réseau. »

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet