Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sadiq Khan accélère pour débarrasser la ville des véhicules polluants

Par Arthus Vaillant | Publié le 14/02/2019 à 18:00 | Mis à jour le 14/02/2019 à 18:00
Photo : Gordon Williams - Unsplash
Londres Vehicules Polluants Prime de reconversation Pollution Sadiq Khan

Lors du Sommet national de la qualité de l’air, Sadiq Khan a promis une nouvelle augmentation des fonds pour permettre de débarrasser Londres des véhicules anciens et polluants, non conformes aux nouvelles normes relatives aux zones à très faibles émissions dans les rues de la capitale.

Le maire de Londres table sur la levée de 25 millions de livres sterling supplémentaires pour permettre aux Londoniens ayant une voiture polluante de pouvoir changer de modèle. Ce montant vient s’ajouter aux 23 millions précédemment injectés dans le projet de réduction des émissions toxiques dans le centre de Londres. Le financement pourra permettre aux utilisateurs de véhicules polluants de bénéficier de £2 000 de remise lors de l’achat d’un véhicule à très faibles émissions et jusqu’à £3 500 d’aide pour les propriétaires d’anciennes camionnettes diesel.

Le transport routier est responsable d'environ la moitié des pollutions atmosphériques dans le centre de Londres. Grâce à ces fonds, le maire espère réduire d'environ 45 % d'ici 2020 la pollution atmosphérique de la ville.

Selon une étude de l’ONG environnement UK100, l'air toxique entraîne environ 40 000 décès prématurés chaque année dans le pays et augmente le risque d'asthme, de cancer et de démence. Par ailleurs, il coûte à l'Etat plus de 20 milliards de livres par an. Face à ce problème, Sadiq Khan a déclaré : « L’air vicié de notre pays est une honte nationale qui raccourcit les vies, endommage les poumons et a de graves conséquences sur le NHS [système de santé publique britannique, NDLR] ».

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet