Quelques jours après Eunice, la tempête Franklin menace les foyers britanniques

Par Léonie Bayon | Publié le 21/02/2022 à 18:26 | Mis à jour le 21/02/2022 à 18:32
Photo : Innondations à Bingley en 2015 - Chris Gallagher
Innondations et rues innondées en Angleterre

Peu après le passage de la tempête Eunice, c’est désormais la tempête Franklin qui frappe le pays. Des vents puissants et des inondations touchent des milliers de foyers.

 

C’est la troisième tempête qui balaie le nord de l’Europe en une semaine. Après la tempête Dudley, la tempête Eunice a tué quatre personnes et laissé plus d’un million de foyers sans électricité. 56 000 foyers n’ont toujours pas retrouvé le courant tandis qu’une nouvelle tempête cause davantage de dommages.

 

L’Irlande du Nord et le Grand Manchester parmi les régions les plus touchées

Des centaines d’alerte à l’inondation ont été annoncées pour les jours à venir. Des parties de Manchester, du Yorkshire et de l’Irlande du Nord, les régions les plus touchées, ont dû être évacuées. Dans la région de Manchester, ce ne sont pas moins de 400 maisons qui ont dû être évacuées après deux avertissements d’inondations potentiellement mortelles. Presque 3000 foyers sont privés d’électricité dans la seule région de l’Irlande du Nord, où le Met Office a signalé depuis hier une alerte orange. La population nord-irlandaise fait en ce moment face aux inondations, tentant tant bien que mal de contenir l’eau à l’aide de pompes.

 

Les vents violents vont continuer encore quelques jours puisque les météorologues attendent des vents à plus de 100 km/h. Une alerte jaune a aussi été lancée sur la plupart de l’Angleterre, au Pays de Galles et la partie sud de l’Ecosse. L’alerte maximale a été étendue à Londres où des inondations sont « possibles » selon l’Environment Agency.

 

Pas de déplacements à prévoir

De nombreux vols ont été annulés. La population est appelée à éviter tout déplacement, notamment en train. Les lignes ferroviaires subissent de nombreuses perturbations et des annulations sont prévues, les météorologues prévoyant toujours du vent et de fortes pluies demain. La TransPennine Express a déconseillé tout voyage tandis que le Northern Rail a tout bonnement mis certaines lignes à l’arrêt, exhortant les Britanniques à ne pas se déplacer. Dans le Grand Manchester, deux tronçons d’autoroute ont aussi été coupés suite à des incidents. Un camion a également été renversé dans cette même région du pays. Dans le Lancashire, un autre camion a percuté un pont avant de prendre feu.

 

C’est la première fois depuis 2015 que trois différentes tempêtes touchent le pays en l’espace d’une semaine. Mais les météorologues restent optimistes puisque selon eux, les vents et fortes précipitations ne dureront pas. Une accalmie est déjà prévue demain.

 

 

Sur le même sujet
Léonie Bayon journaliste stagiaire à Londres

Léonie Bayon

Etudiante à Sciences Po en stage à la rédaction. Passionnée et aspirante journaliste.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale